Archive for the new order Category

Histoire d’un succès planétaire

Posted in air, around the world, boys noize, daft punk, darlin, gondry, justice, new order, violaine schütz on July 24, 2008 by freeyourmind


Juste pour l’expérience anthropologique, je prends souvent mes déjeuners avec des gens « cools » de la musique ; ces types qui te parlent de « claps » et de « pieds » ou du nouveau DJ underground de Detroit (qu’il faut « absolutly » connaître, quoi !).
On discute aussi de choses plus ou moins hypes et parfois intéressantes.

Genre, le premier bouquin sur Daft Punk – paru il y a un bon mois et demi maintenant – aux Editions Scali.

Parlons-en.
Continue reading

Free Your Mind talks to Crystal Castles

Posted in aids wolf, circuit bending, crystal castles, joy division, new order, PlayPaul, Sonic Youth, The Stooges on April 18, 2008 by freeyourmind

Photo : Alexis Arragon

Lorsque j’arrive à leur maison de disques (PIAS), l’interview précédente n’est pas encore terminée… Le journaliste a 10 mns de retard. J’espère qu’ils ne sont pas trop tendus. C’est mon tour, je rentre dans la salle où les entretiens avec la presse se font à la chaîne. Une pièce sans personnalité, sans âme, avec une fenêtre qui donne sur la cour de l’immeuble type haussmanien. Comme on en voit des centaines à Paris…

Aux premiers abords, ils sont un peu stress. En effet, alors que j’installe la caméra, ils me demandent de ne pas filmer ! Pourtant j’avais vérifié avec l’attachée de presse qu’ils étaient OK pour filmer, et elle m’avait dit oui… Super, on va s’adapter. Finalement, je laisse tourner la caméra en plan fixe, sur le mur, histoire d’avoir au moins l’enregistrement audio. J’en a besoin pour faire la traduction par la suite. L’interview peut commencer…

FYM : Qui est Crystal Castles ?

Etan Kath : Nous sommes Crystal Castles ! Je m’appelle Ethan Kath et elle c’est Alice Glass. Nous sommes originaires de Toronto (Canada).

FYM : Que signifie Crystal Castles?

EK : Au départ, il y a ce show TV She-Ra. She-Ra est une fille qui habite dans un château entièrement en cristal. Nous n’avons jamais regardé le show. Par contre, nous avons un jour vu la publicité de She-Ra et ça disait Le destin du monde est en sécurité dans le château de cristal (The fate of the world is safe in crystal castles). Ça disait aussi Le château de cristal est la source de tout pouvoir. Lorsque nous avons vu et surtout entendu ça, on s’est dit Nous sommes des châteaux de cristal! (Crystal Castles). Et aujourd’hui encore, nous n’avons toujours pas vu le show TV !

FYM : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

EK : Nous sommes fans de The Stooges, New Order, Joy Division, Sonic Youth… Il y a aussi ces groupes noisy comme Aids Wolf. Aids Wolf est un groupe canadien (Montreal) qui chante en français.

FYM : Quel est votre regard sur la scène electro canadienne ?

EK : En fait, nous avons commencé Crystal Castles en isolation totale. Nous ne prêtions attention à rien d’autre. Alice a enregistré des tests au micro, et nous avons immédiatement eu un contrat. Et c’était parti… Je ne sais même pas ce qu’il se passe au Canada à l’heure actuelle.

AG : ça n’existe pas pour nous, en quelque sorte….

EK : il y a peut-être des groupes fantastiques, mais on n’en sait rien… D’ailleurs, si quelqu’un veut nous faire une petite compilation… !

FYM : en fait, j’en ai une dans mon sac !
Comment travaillez-vous ?

AG : on n’a pas été en studio depuis un moment…

EK : Il y a plusieurs façons pour nous de faire des chansons. Au départ, on essayait juste de faire du bruit. On a testé tout un tas de trucs… Tu es familier avec la notion de circuit-bending ?

FYM : Oui carrément ! C’est étrange comme coïncidence car j’ai justement posté une vidéo le mois dernier sur le circuit-bending. Tu sais, il y a ce jouet très populaire qui est largement utilisé en circuit-bending, j’ai oublié son nom… ?

EK : Speak & spell

FYM: C’est ça !

EK : Les enregistrements les plus anciens (2004) étaient faits à partir de circuit-bending. Puis, on a abandonné et on a commencé à travailler à partir de claviers cassés. Car tu vois, si tu achètes un clavier neuf en magasin, tu as le même son que tout le monde…. Donc voilà, je compose des instrumentaux à partir de claviers cassés et une fois finalisés, je lui donne ces morceaux pour qu’elle en fasse ce qu’elle veut, parler dessus, chanter…. C’est comme ça qu’on a réalisé l’album.

FYM : J’aurais peut-être un peu plus de chance avec la scène Electro française : vous avez une opinion là-dessus ?

EK : Ce qui se passe avec la scène française à l’heure actuelle est incroyable. Nous avons fait un remix pour Kitsuné. Nous allons aussi travailler avec PlayPaul, il va de son côté faire un remix pour nous.

FYM : Pas de collaboration avec Ed Banger ?

EK : Non mais on est potes avec Justice. On les connaît, ils sont très gentils.

FYM : je ne les connais pas personnellement, mais ils sont certainement très gentils ! Est-ce qu’il y a des dates de prévues en France, je n’ai pas trouvé l’information sur votre page myspace ?

AG : on ne sait jamais les choses très à l’avance. Style la semaine d’avant, tu vois ?

EK : on fait toujours les choses à la dernière minute (last minute people). Dans tous les cas, j’adorerai revenir ici, j’aime beaucoup cette ville.

FYM : Pourquoi ?

EK : C’est magnifique ici. On est de Toronto et franchement, ça n’a rien à voir

FYM : Et les gens ? Les Parisiens ont pourtant la réputation d’êtres hautains et désagréables…

EK : Vraiment ? Non, on a toujours été très gentil avec nous. Vous êtes de Paris, vous?

FYM : Non, je suis du sud de la France et mon pote est de la banlieue parisienne. Ce n’est pas un vrai Parisien ! Et les blogs, vous en lisez quelques-uns?

EK : Non, on n’a pas le temps. On est toujours dans un van à rouler.

FYM : Et ça vous convient cette vie : être toujours en tournée et ne rien avoir le temps de faire?

EK : On adore jouer live. C’est ce qu’on préfère…

AG : Comme ça on n’a pas à voir la famille ou les amis !!

FYM : Merci Crystal Castles pour votre temps et disponibilité.

EK/AG : Merci !

Crystal Castles – Alice practice

Sunday classic : Joy division

Posted in joy division, love will tear us apart, new order, new wave on September 23, 2007 by freeyourmind

Il y a quelques dimanches de ça, New Order était le sunday classic de la semaine. Cependant sans Joy Division, il n’y aurait pas eu New Order…. En effet, c’est suite au suicide de Ian Curtis, leader de Joy Division, que les autres membres du groupe créerent New Order… Love will tear us apart est LE sunday classic de cette semaine. Shut up, listen and cry…

Joy Division – Love will Tear us Apart –
envoyé par Sunskynet

"C’est quoi ton myspace?"

Posted in blue monday, concorde atlantique, daft punk, dance, Ed Banger, hype, justice, new order, paris, prodigy, sebastian, smack my bitch up, uffie on July 26, 2007 by freeyourmind

(Si vous vous reconnaissez et que vous souhaitez être retiré du blog, écrivez-moi)

Acte 1 – Scène 1

Tout commence au bateau Concorde Atlantique, il est 18h30. On était prévenu, il faut arriver le plus tôt possible. Et ca paye, mois d’une minute de queue à l’entrée. Les ordres sont clairs “pas de déguisement, pas d’entrée”. Un type devant nous se fait jeter. Le soleil inonde le pont supérieur…. everybody’s chilling. Un défilé, c’est un défilé. Tout le monde a joué le jeu, beautiful people in their outstanding outfits aree playing around… Paris under the influence of Venice, it’s working.

L’ambiance est plutôt bon enfant, les appareils photos fusent, Pedro a réussit son pari.

De duo prometteur…

En solo enchanteur…

Phoenix – If I ever feel better

Again and again and again

Acte 1 – Scène 2

Le temps passe (il s’est écoulé 4 heures depuis notre arrivée)… la nuit tombe lentement. On a presque oublié ce pourquoi on était venu. La teuf, merde! Descente aux ponts inférieurs. Diantre, la chaleur est dense. Les corps trempés s’agitent, d’abord doucement puis chaloupent de plus en plus vite au fur et à mesure que la musique se fait plus présente, délicieusement envahissante…

“- A quelle heure passe Justice?
– A 0h00, je crois
– Ici ou…?
– Non en dessous, le pont inférieur, la fournaise…
– OK, t’es prêt?
– Et elle, tu crois qu’elle est prête?
– …”


Acte 2 – Scène 1

Passons aux choses sérieuses… Let’s go and see the phenomenom

Les choses se précisent. On dirait que toute la péniche est au dernier niveau, environ 500 personnes sont là. La chaleur est insoutenable. Les ventilateurs sont inutiles. Useless air conditionning too… c’est quasi-impossible de s’approcher des 2 frenchies. Un champ de croix oranges barrent le passage, puis des vigiles, puis une barrière comme dans une manif’!


La tension est palpable, puis le set démarre enfin !! Nerveux, efficace, dense. Comme dans un rêve. Qui vire vite au cauchemar! Une première coupure, d’électricité je crois, arrête net les clubbers. What the FUCK?*$@?

Cela ne s’arrange pas avec le temps: les justiciers reprennent, une fois la panne identifiée, puis re-coupure! Et c’est comme ça pendant 40 longues minutes de souffrance pour les 500 personnes venus rendre des compte à l’electro made in paris. Au bout de 4 coupures, les gens commencent à quitter le pont inférieur et remonte prendre l’air. Comme moi.

Acte 2 – Scène 2

Les discussions vont bon train: apparemment, il y avait tellement de monde là-dessous, que la péniche s’est mis à pencher du côté d’où Justice jouait !! Les organisateurs et vigiles étaient super stressés! Et la chaleur+humidité insupportables ont eu raison des machines, déclenchant les coupe-circuits des amplisSad so sad

Il est une heure du mat’ maintenant et tout le monde est super déçu. Justice ayant ce soir éclipsé tous les autres artistes du label, les gens oublient l’existence de Sebastian & consorts et quittent le navire comme des r****

Je susi têtu. “Je reste” dis-je aux personnes qui m’accompagnent.

Acte 2 – Scène 3

A 1h40, je descend seul au pont inférieur et O bonheur Justice démarre son set avec 1h40 de retard. Too bad pour les losers qui sont partis. Ils restent bien 300 personnes sur la péniche quand même. Et les gens continuent à faire la queue pour rentrer…

C’est parti! Ca va, leur set n’a pas trop perdu d’intensité.

WOW! Blue Monday des New Order s’enchaînent merveilleusement avec Smack my bitch up de Prodigy! TUERIE, c’est une TUERIE sur le dancefloor! Aaaarrrggggghhh!!!!!!!

New Order – Blue Monday
Prodigy – Smack my bitch up

SMACK MY BITCH UP !

Dénouement

Ouf, il s’en est fallu de peu… “Police partout, Justice nul part” hurlait la foule au moment des coupures! Hé bé, NON!

Justice was there, SUCKA!

Et au fait “C’est quoi ton myspace?”

Sunday classic : New Order

Posted in 1983, blue monday, classic, new order, new wave on July 8, 2007 by freeyourmind

Pour le plaisir…

New Order – Blue Monday
envoyé par scootaway

C’est un des titres préférés de Patrick Bateman!