Archive for the mocky Category

Gonzales live with the Together Ensemble @ l’Européen

Posted in gonzales, l'européen, live, mocky, olympia, soft power, working together on May 5, 2008 by freeyourmind

C’est avec grand plaisir que je rédige ce premier billet sur FYM… Vous avez pu apercevoir certains de mes clichés (cliquez sur l’image de Gonzales pour mater les dernières mises à jour) dans les précédents épisodes de nos aventures, et passer des images aux mots, c’est un peu comme une deuxième naissance. Phantomas, je te fais une bise sur la joue gauche.

Je vous épargnerai ma biographie (même succincte), sachez jeunes fous que j’aime autant écrire que prendre des photos, que mes goûts musicaux sont aussi éclectiques que ceux du tenancier, et que j’aime la tarte au citron meringuée.

Passons au sujet qui nous intéresse aujourd’hui, à savoir le concert de Gonzales

Non content d’interviewer Gonzo dans les loges du PP, Phantomas a réussi à se faire inviter au concert. Compte-rendu.

Le piano est un instrument fascinant et Gonzales s’en sert divinement bien. Fascinant car il permet d’accompagner aussi efficacement ballades mélancoliques et hip-hop tonitruant, et c’est justement ce qu’il faut à notre canadien pour étancher sa soif musicale. Il attaque, aussi bien des titres de son premier album hip-hop (magistralement servi à la voix par son clavier So Called) que les ballades enjôleuses de Soft Power, il chante, pas toujours très juste, mais bien secondé par Katie et Matthew, toujours du Together Ensemble, il parle, avec son groupe, avec le public, et surtout de lui, mais il réussit parfaitement son rôle d’entertainer, et c’est comme ça qu’on l’aime.

Un conseil : prenez des places maintenant pour la date supplémentaire du 1er décembre à l’Olympia, emmenez-y une jolie fille et restez debout dans la fosse. Si vous êtes sages vous aurez peut-être droit comme nous à la séquence Segway en backstage (cf. le clip de Working Together).

Franchement, vous allez souvent au concert pour vous ennuyer, vous ?

Advertisements

Gonzales TV

Posted in feist, gonzales, mocky, paris paris, phil collins, soft power on April 9, 2008 by freeyourmind

Ça se passe lundi soir dernier, dans un club de la capitale au nom doublement évocateur et c’est organisé à l’occasion du lancement de son dernier album… Je sais, je fais une fixette sur lui mais ce mec est quand même über alles, tu ne penses pas?!! Bon, je laisse la magie de l’interview s’opérer (merci à Fred). Attention au petit bonus musical à la fin de la rencontre…

FREE YOUR MIND TALKS TO GONZALES
envoyé par freeyourmind

It’s a Gonzpiration

Posted in daft punk, feist, gonzales, jamie liddel, mocky, soft power on April 5, 2008 by freeyourmind

Gonzales super band is

Tambourin : Feist, en concert les 3-4 juin au Grand Rex
Chanteur : Jamie Liddel, nouvel album Jim sortie prévue le 29 avril
Guitare : Mocky, en concert avec Gonzales du 22 au 26 avril à l’Européen
Piano : Gonzales, nouvel album Soft Power sortie prévue le 7 avril et en concert avec Mocky du 22 au 26 avril à l’Européen

+ un invité très spécial, qui se dévoile à la fin de la vidéo…

I love these guys…

Vidéo tirée du DVD From major to minor

Petit concert de début de semaine

Posted in electro, mocky, paris, Point Ephémère on January 21, 2007 by freeyourmind

Dans le cadre des soirées mensuelles Custom (“sous le signe du défrichage des nouveaux courants, des sons et des artistes émergents” dixit le dossier de presse… mouais), Mocky, artiste canadien et comparse d’un joyeux (et talentueux) collectif dont font partis Jamie Liddel, Feist et Gonzales sera au Point Ephémère (Xème arr.), mardi 23 janvier. Son album “Navy Brown Blues” est assez inégale mais grâce à quelques featuring de qualité (Feist donc et Jamie Liddel), Mocky s’en sort pas trop mal dans un style funk sexy et électro. L’entrée est à prix raisonnable pour paname (14 euros) et si on s’emmerde, il y a assez à faire dans ce lieu singulier (ancien entrepôt Point P reconverti en lieu d’expositions, de concerts + bar, en bordure du canal st martin) pour se distraire. Ha oui, j’allais oublier, il y a aussi ce soir-là, Candie Payne “jeune Anglaise à la pop orchestrale, habitée par les fantômes de John Barry et Nancy Sinatra”. Jamais entendu parler de celle-là mais c’est nor-mal, ce sont les soirées Custom “”sous le signe du défrichage des nouveaux courants, des sons et des artistes émergents”… mouais. Alors pour se faire une idée, je vous mets en ligne un p’tit titre de Mocky