Archive for the lazee Category

Scandinavia, my love by Elo

Posted in alphabeat, hakan lidbo, lazee, Those Dancing Days on March 18, 2008 by freeyourmind

Elo est venue, Elo a vu, Elo a vaincu! L’invitée mystère de FYM, auteur du récent et populaire bulletin sur MGMT (prononcez èm ji èm ti) revient pour de bon et ça fait du bien… A toi Elo

Je n’ai jamais été attirée par les pays et continents froids. Je préfère vraiment me prélasser au soleil: je rêve de Biarritz en été, (…) le soleil brille sur ma peau.

Mais depuis une semaine, je réfléchis de plus en plus à faire le tour de la Scandinavie ; non pas pour les jolis blonds et leurs langues rigolotes, mais plutôt pour dénicher pleins de chansons cool à ramener à mes copains de Paris.

Le déclic : la soirée Scandinavian Hip Hop Invasion à l’Elysée Montmartre le 28 février dernier. Ha ouais, ça existe le hip hop suédois ? Ouais et écoute un peu ça :

Lazee – Rock away

Tout semble parfaitement dosé : une touche de violon par-ci, une pincée d’electro par-là et quelques instrus rock, le compte est bon. Ça fait bouger la tête et risque de mettre tout le monde d’accord.

De leur côté, les cinq Suédoises de Those Dancing Days (dont le nom tiré de la chanson de Led Zeppelin « Dancing Days »), toutes de robes à pois vêtues, nous rappelleraient presque les Pipettes. Pour apprécier Hitten, il faut fermer les yeux, penser à 3-4 supers copains et à une après-midi avec eux dans un grand parc plein d’herbe verte à faire des roulé-boulés et à manger des barbes à papa. Fresh.

Those Dancing Days – Hitten

Alphabeat sont, quant à eux, les Danois les plus buzzés du moment. C’est de la pop, dira le songwriter du crew : tout est dit. Les B-52’s n’ont pas de soucis à se faire, la relève pop haute en couleur et survoltée est assurée ! Mais patience, patience, il faudra attendre le printemps pour se procurer l’album.

Alphabeat – Fascination

Pour terminer, un titre du cultissime Hakan Lidbo ; parce qu’il n’y a pas que la minimale teutonne dans la vie ! Je n’ai jamais vraiment su si ses clips étaient imaginés avant que le son ne soit créé ou l’inverse. Réquisitoire du Taylorisme : en 1936, nous avions Chaplin ; au 21ème siècle, il y a Hakan Lidbo… Et c’est presque aussi beau !