Archive for the justice Category

Free Your Speech # 1 : Moussa Clarke

Posted in Arno Cost, daft punk, justice, Mathieu Bouthier, moussa clarke, Muttonheads, Sebastien Leger, Wize on January 11, 2008 by freeyourmind

Je t’avais dit que mon récent voyage à Berlin avait élargi mon horizon musicale… Je le confirme ici en proposant le premier interview de l’année 2008 consacré à un artiste anglais Moussa Clarke. Outre le fait d’être un producteur et DJ prometteur, Moussa est un garçon d’une extrême gentillesse et d’une grande disponibilité… Enjoy! (English answers for English readers too!)

1/ Quelles sont tes sources d’inspiration?
Le dancefloor et les femmes, pas nécessairement dans cet ordre là ! Pour moi, la musique doit soit être funk soit être sensuelle ou peut-être les 2 à la fois – je suis un danseur plutôt sentimental 😉

Where does your inspiration come from?
The dancefloor and women, not necessarily in that order. For me, music has got to have either funk or yearning or maybe even both – i’m a sentimental kind of dancer 😉

2/ Que dire de la scène Electro anglaise et plus particulièrement de la scène à Londres?
Il y a de très bons producteurs et clubs à travers le monde – je ne pense pas que l’Angleterre ou la scène londonienne soit unique en son genre. Les clubbers à Londres sont toutefois géniaux – enthousiastes et savent comment faire la fête , mais c’est un lieu tellement cosmopolite, tu as autant de chances de rencontrer quelqu’un du Brésil ou de Macédoine que quelqu’un de Barnet (quartier de Londres – NDLR). En ce qui me concerne, je joue un peu partout chaque week-end – les villes qui m’ont marqué cette année sont Dubai, Barcelone, Seoul et Chelyabinsk !


What can you say about the UK electro scene and particularly about the London scene?
There’s great producers and clubs all over the world – I don’t think the UK or London scene is particularly unique. Clubbers in London are great though – enthusiastic and they know how to party, but then it’s such a cosmopolitan place, youre just as likely to meet someone from Brazil or Macedonia or Poland as you are someone from Barnet. As for me, I DJ around the world most weekends – some highlights for me this year have been Dubai, Barcelona, Seoul and Chelyabinsk!

3/ Quels sont tes projets en cours ?
Je viens tout juste de terminer un remix pour un groupe indie britannique qui s’appelle Rocinante. Le morceau s’appelle « Everybody knows » – il y a une dynamique basse guitare très vivante et une accroche mélodique légèrement triste, je suis très satisfait de ce que ça donne… j’ai également un track qui sort cette année sur Armada, le label d’Armin, et qui sample le groupe Police – un de mes groupes 80s préférés – ainsi que des singles sur Egoiste et Dumb Recordings, plus un paquet de remixes. Je travaille enfin sur un album – pas de date de sortie pour le moment – je veux d’abord voir si je peux le faire tout en produisant quelque chose dont je suis fier.

Any project at the moment?
I’ve recently finished a remix for a UK indie rock band called Rocinante. The track is called “Everybody knows” – it’s full of live bass guitar and slightly maudlin melodic hooks and I’m really please with how its turned out… I’ve also got a track out next year on Armin’s Armada label which samples The Police – one of my fave bands from the 80s, as well as singles on Egoiste and Dumb Recordings, plus a ton more remixes due out. I’m also working towards an album – no release plans yet – first of all i want to see if i can do it – and try to produce something which im proud of.

4/ Comment travailles-tu (machines, processus créatifs…)?
J’ai grandi avec Cubase et un ATARI ST, et j’ai encore plein de matériel qui envahit le studio. Ca en jette et les lumières clignotantes sont cool, mais pour être honnête tout repose sur la sortie audio de mon Mac…Logic Pro et tout un tas de plugins font aujourd’hui l’affaire ☺

En ce qui concerne la façon dont je travaille, la première chose est de me mettre dans un certain état d’esprit, un groove, qui peut se matérialiser par des cordes, un sample, une ligne de basse ou de batterie, n’importe quoi et une fois que je tiens ce groove sympa alors je fais les arrangements, même si des fois le track au final ne ressemble pas du tout au groove de départ ! J’adore travailler avec des vocalistes et des musiciens – avec la débauche de machines présentes aujourd’hui, tu as besoin de l’élément humain pour ré injecter un peu d’âme…

How do you work (machines, creation process…)?
I grew up with Cubase and ATARI ST, and still have a ton of outboard littering the studio. It looks great and the lights flash in a cool way, but to be honest these days it all comes out of the stereo output on my Mac… Logic Pro plus a stack of plug-ins seems to do the job just fine 🙂 In terms of how i work, the first thing to get to is a mood, groove or hook, which could be chords, a sample, bassline or beats, whatever – once that’s grooving nicely then i’ll move onto the arrangement, although sometimes the track will change completely by the time i finish it. i love working with vocalists and musicians – with machines everywhere, you need some human element to inject the soul back in…

5 / Racontes-nous une blague…
Que dit un zéro à un huit ? J’adore ta ceinture

Tell us a joke…
Q : What did the zero say to the eight?
A: i like your belt.

6/ Quel est ton regard sur la scène electro française actuelle ?
Il y a des producteurs et des DJs incroyables qui viennent de France, je suis un énorme fan d’Alan Braxe et de la nouvelle génération comme Wize, Arno Cost, Mathieu Bouthier, Muttonheads et Sébastien Leger qui produisent aujourd’hui des titres ultra-efficaces.

J’ai vécu en France jusqu’à mes 12 ans et j’ai commencé à mixer à Paris au début des années 90, donc j’aime beaucoup ce pays et j’ai mes racines là-bas – je n’y joue pas aussi souvent que je le voudrais !

What do you think about the French electro scene?
There are some amazing producers and DJs coming from France. i’m a huge fan of Alan Braxe, and some of the younger generation like Wize, Arno Cost, Mathieu Bouthier, Muttonheads and Sebastien Leger are producing some slamming cuts right now. I lived in france until i was twelve years old and i started my DJ career in paris in the early 90s, so im really fond of the country and have roots there – i dont play there as often as i’d like to!

7/ Avec qui aimerais-tu travailler ?
En termes de producteurs, j’adorerais travailler avec Stuart Price, The Neptunes, Kevin Saunderson et Trevor Horn et en ce qui concerne les chanteurs, Imogen Heap, Esthero, Oleta Adams, et Matt Johnson du groupe The The feraient l’affaire pour commencer !

Who do you like to work with?
In terms of producers I’m a huge fan of Stuart Price, The Neptunes, Kevin Saunderson and Trevor Horn. as for singers, Imogen Heap, Esthero, Oleta Adams, and Matt Johnson from The The will do nicely for starters!

8/ Tu es plutôt thé ou café?
100% café, peut-être parce que j’ai grandi sur le continent, le thé ne le fait pas pour moi !

Are you more a tea or a coffee person?
100% coffee. maybe its because i grew up on the continent, but tea just doesn’t cut it for me!

9 / En cette période de début d’année, quel a été ton titre de l’année 2007 ?
Mes deux titres préférés de l’année 2007 auront été le remix de Tears des Treat Brothers par Noiz ainsi que le track Uncontrollable de Markus Lange – qui a été énorme dans mes sets.

What is your track of the year 2007?
One of the biggest tracks for me this year has been the Noiz remix of Treat Brothers – Tears, also Markus Lange – Uncontrollable has
been huge in my DJ sets.

10/ Monty Python ou Mr Bean?
Monty Python sans hésitation.

Monty Python ou Mr Bean?
Definitely Monty Python.

Antena & Carry – Duduk (Moussa Clarke Remix)
Moussa Clarke – Winter 07/08 Mix Session

Advertisements

Flashback : 12 months of parties in Paris

Posted in boys noize, chemical brothers, concert, daft punk, digitalism, Ed Banger, gig, gilles peterson, justice, lcd soundsystem, live, micky green, miss kittin, modeselektor, paris, the hacker on December 27, 2007 by freeyourmind

Gilles Peterson @ Bus Palladium – 01 / 02 /07

Digitalism @ Showcase – 16 / 03 / 07

LCD Soundsystem @ Bataclan – 27 /03 /07

Daft Punk @ Paris Bercy – 14 /07 /07

Respect-été d’amour#1 @ Péniche Concorde Atlantique- 25 /07 /07

Respect – été d’amour #2

Respect – été d’amour #3 (à droite, Pedro Winter !)

LCD Soundsystem @ Festival La Route du Rock – 17 / 08 / 07

Xavier @ Rex re-opening – 05 / 09 / 07

Boys Noize @ Rex – 12 / 10 / 07

Tsugi Launch Party # 1 @ Loco – 24 /10 / 07

Tsugi Launch Party # 2

Justice @ Zenith – 09 / 11 / 07

Modeselektor @ Dock Eiffel – 10 / 11 / 07

The Chemicals Brothers @ Zenith – 24 / 11 / 07

Micky Green @ Nouveau Casino – 04 / 12 / 07

RDV en 2008, Free Your Mind te réserve le même régime !
.

Sunday Classic : The Rolling Stones

Posted in daft punk, justice, miss you, rock, the rolling stones on December 23, 2007 by freeyourmind

The Rolling Stones est un groupe anglais né au début des années 60 etc etc… you know what I’m talkin’ about. Pour ce dernier Sunday Classic de l’année (je serai à Berlin dimanche prochain! Héhé!!), je brouille les pistes et hop un petit retour en arrière sur Miss You qui est peut-être le titre le plus sexy et le plus accrocheur des pierres qui roulent… A jouer en toute circonstance… Legend continues, Sunday Classic keep on ridin’ in 2008…

Rolling Stones – Miss You
envoyé par farsalia

(Pedro) Winter time and more…

Posted in daft punk, Ed Banger, electro, justice, le monde, pedro winter, sebastian, so me, uffie on December 22, 2007 by freeyourmind

En cette période de fin d’année, on peut légitimement se demander quelle personnalité aura le plus marqué les esprits: Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook), Rachel Legrain Trapani (Miss France 2008), N. Sarkozy…? Pour son dernier numéro de 2007, (dans les kiosques aujourd’hui), Le Monde 2 a choisi Pedro Winter pour figurer en couverture ! Choix pertinent, car selon moi, c’est bien lui l’homme de l’année ! L’actuel manager des Daft Punk et boss du label Ed Banger nous aura tous scotché en alignant cette année des bombinettes electro : l’album des bien nommés Justice, mais aussi SebastiAn, Uffie, etc. Et il nous réserve en 2008 d’autres tueries sonores pour les 5 ans du label en Mars/Avril! (lire l’article en ligne)

Congratulations to French Touch 2.0!!

Et ça c’est mon cadeau de Noël! Le premier remix de Justice!!

Mystery Jets – You can’t fool me Dennis (Justice remix)
.

Spitzer : The Next Big Thing in 2008

Posted in agoria, daft punk, danger, justice, lyon, nuits sonores, spitzer, trentemoeller, trentemoller on December 21, 2007 by freeyourmind

Ils sont français, il sont jeunes, ils sont frères: Spitzer . Ils vivent ensemble à Lyon après une enfance passée du côté de Paris mais ce n’est pas très important… tu as peut-être lu dans le passé 2-3 trucs sur eux, ailleurs, mais ce qui compte, c’est le présent et les questions ci-dessous vont t’apporter des réponses. Différentes.

1/ Alors, les Spitzer, plutôt déo à boule ou déo spray?
Plutôt parfum. C’est très révélateur, l’odeur.

2/ Sinon, quelles sont vos sources d’inspiration?
On écoute vraiment de tout. Si nos racines sont tournées vers le rock avec The Smashing Pumpkins, Guns’n’Roses ou Radiohead, on a rapidement compris l’intérêt d’écouter plusieurs genres différents. Aussi, nos disques vont de AFX à Motorhead en passant par Trentemøller ou Fugazi. On s’inspire vraiment de tous ces artistes. Entre les rythmes et les mélodies, on pense vraiment qu’il est important de rester éclectique. Notre musique n’en sera que plus riche.

3/ Une scène electro-rock à Lyon?
Disons simplement que l’émergence du festival Nuits Sonores a bénéficié à une scène préexistante. Des gens comme Agoria ont montré la voie mais mis à part nos amis Nil et Danger, il y a bien une scène underground mais rien de bien visible (sauf en dub).

4/ En live, c’est qui le Gaspard des 2 ? (celui qui a les bras croisés et boit des vodka)
Notre manager, on est concentrés en live et on fume plus de weed qu’on ne boit de Vodka.

5/ Quel(s) est / sont votre / vos projet(s) actuel(s) ?
On bosse actuellement sur un disque dont on ne connaît, pour le moment, ni la date de sortie, ni le label. Même si les choses se dessinent, on ne connaît, pour l’instant, que son titre: “Roller Coaster”. Les retours sont très bons donc on reste confiants et bosseurs. Deux remix devraient bientôt sortir et les dates risquent d’être nombreuses en 2008.

6/ Comment travaillez-vous? (machines, processus créatifs…)
Les chansons sont composées à deux, du début à la fin même si l’un de nous s’attarde davantage sur la production et les rythmes alors que l’autre est un amoureux de la mélodie.
On part souvent d’une même idée: faire danser intelligemment.

7/ C’est quoi le pire : devoir porter de véritables chaussons aux pommes ou être frappé de plein fouet par un éclair au chocolat?
Bouquiner un mille feuilles à l’eau de rose.

8/ Quel est votre regard sur la scène Electro française actuelle ?
Justice sont talentueux même si nos idoles restent d’une mouvance plus “techno”. Nous se sommes guère fans de la “nouvelle French Touch” mais il est clair qu’elle a amené une vraie fraîcheur à l’électro française. Nous, on serait davantage tournés vers Trentemøller, Apparat ou l’écurie Border Community.

9/ Avec qui aimeriez-vous travailler ?
Disons qu’on aimerait croiser les pratiques artistiques en collaborant avec des vidéastes ou des graphistes comme nos amis de Play ou Superscript². Musicalement, ils nous reste beaucoup à faire tous les deux.

10/ Au fait, tu sais faire le gratin dauphinois?
Non mais on a un pote qui fait des tartiflettes de fou.

11/ En cette période de fin d’année, quel est votre titre de l’année 2007 ?
Trentemøller – Rykketid

12/ Enfin, vous faites quoi le 31/12 ?
On fait la fête chez un couple d’amis à Toulouse. Ça va discuter graphisme…

Spitzer – Avida dollars
.

The Bloody Beetroots & Les Petits Pilous @ Tryptique

Posted in boys noize records, digitalism, electro, justice, les petits pilous, the bloody beetroots, tryptique on December 11, 2007 by freeyourmind

Furie. Les choses étaient claires dès le début, on s’attend à du lourd… J’arrive dans le club souterrain de la rue Montmartre. Il est tôt, c’est relativement calme. Le chien loup est de rigueur ce soir, sur les murs comme sur les têtes (gros retour de la chapka cet hiver)… Je me dis qu’il fait un peu chaud pour en porter en club mais bon, c’est Paris…

Au bout d’une demi-heure débarquent les Bloody Beetroots. Comme d’hab’, ils portent leurs masques de Spiderman (très animalière cette soirée finalement) et bondissent dans tous les sens! Ils s’emparent de leurs machines et c’est parti pour un set d’une bonne heure. Au risque de décevoir toute la blogo-fluo-sphère qui ne jure par les 2 italiens, je ne trouve pas énormément d’originalité dans leur set (hormis un Killing in the name of des RATM de bon aloi, mais bon c’est facile…). Les incontournables de l’année 2007 sont là (Boys Noize, Justice rmx, Digitalism…) et on découvre leurs productions mais pas de quoi accélérer mon rythme cardiaque plus que ça (et là, je pense au set de Boys Noize justement au Rex en septembre et je me dis God, I love this guy). Donc c’est un peu blasé que je les laisse faire hurler les (très) jeunes filles et garçons du Tryptique…

Finalement, vers 3h du mat’, c’est au tour des Petits Pilous de passer dans l’arène. Et sans faire mon chauvin, ça dépote un peu plus que les ritals! Hé scuzy!! Alors peut-être que les quelques bières descendues en attendant la fin du set des vengeurs masqués altèrent mon jugement mais je ne crois pas: Les Petits Pilous rock, man!

D’ailleurs, la transe qui s’empare de le foule ne trompe pas: tout le monde sue en cœur et ça fait un peu plus plaisir qu’il y a 1 heure! Au passage, le service d’ordre est un peu dépassé par les évènements: c’est un joyeux foutoir lorsque tout le monde se rue sur la scène pour danser!

Merci les gars, j’ai pas perdu ma soirée…


.

Booyah! The Bloody Beetroots & Les Petits Pilous live!

Posted in boys noize records, daft punk, justice, les petits pilous, the bloody beetroots, tryptique on December 7, 2007 by freeyourmind

Je t’ai dit dans un post antérieur que la soirée de la semaine était demain soir. En fait, j’ai menti. La soirée de la semaine c’est ce soir, au Tryptique, avec The Bloody Beetroots et Les Petits Pilous (entre autres).

The Bloody Beetroots, toute la blogosphère en parle, c’est la meilleure chose que l’Italie ait produite depuis Eros Ramazzotti. Ils ont une élégance toute latine dans leurs masques de Spiderman et leurs costumes (dé)foncés. En live, ils font passer Justice pour des pizzaïolo de banlieues et les filles les adorent.

The Bloody Beetroots – Butter

Derrière Les Petits Pilous se cachent deux gars de l’extrême sud de la France (décidément). Ils sont signés sur le label du petit génie allemand Boys Noize et vu que ce monsieur a décroché la lune un soir de septembre au Rex, je lui fais confiance pour signer de la (super)bonne came sur son label.

Les Petits Pilous – Nice Bird

See u tonite!