Archive for the gentlemen drivers Category

No need2argue:Chemical bros & belgium techno in Paris

Posted in belgique, belgium, chemical brothers, electro, gentlemen drivers, i love techno, kavinsky, paris, starfucker, zenith on November 26, 2007 by freeyourmind

Tu cours. Tu cours après ce qui te semble être le “son” du moment. Empreintes sonores d’un XXIème siècle balbutiant, les artistes d’aujourd’hui (et pour certains de demain) se succèdent à une vitesse insensée. Sans cesse, les nouveautés te sont quotidiennement proposées à un click de souris. Tu cours. Tu télécharges aussi (et surtout). Tu essaies de rester à la page. Et dans cette course folle (et vaine), certains noms te sont familiers, il te rassure. Tu les connais déjà. Pas de petits nouveaux sortis de nul part (ou presque)…

Présents depuis plus de 15 ans sur la scène electro mondiale, les Chemical Brothers n’ont plus rien à prouver (avis aux tektonik, révisez vos classiques les kidz). Ils étaient au Zénith de Paris samedi dernier.

Tout commence par le fameux Galvanize et le public, chauffé à blanc par une heure d’attente (concert annoncé à 20h, il démarre en fait à 21h), réagit au quart de tour! Ca saute dans tous les sens! Le duo, populaire en live pour un puissant soundsytem mais pas pour leur interactivité avec le public, a décidé d’illustrer chaque morceau par de splendides visuels… No comment

Imperturbables, les frères chimiques ne bougeront pas de leurs pupitres pendant tout le concert… Ils ne nous laisseront pas de répit. Pas de trève. Et au final, après 2 heures de live brûlant et jouissif, la foule rentre chez elle, vidée mais comblée. Pas moi.

J’enfourche mon fidèle destrier et traverse tout Paris accompagné un temps de mon écuyer (respect Javier !) pour atterrir finalement au Maxim’s.

Alors mouais, je sais… Moi non plus, je n’avais pas une très bonne image de ce lieu. ‘jamais mis les pieds mais j’sais pas… Pas mon quartier (75008), pas ma came.

Dans le file d’attente, il y a plus de cravates que de tees CobraSnake. Plus de Weston que de sneakers acidulés . Ca commence mal. La physio est sympa. Et jolie, ce qui ne gâche rien. Sourire en coin et yeux pétillants, j’aime. Bon, je rentre et tout de suite, j’ai l’impression d’être dans un mariage russe: superbes créatures blondes d’1m80 à talons aiguilles et robes de soirée accompagnés d’armoires à glace en costards foncés, voire de gars en tux’! Ca continue…

Bon, on ne va pas se laisser impressionner… Je m’enfonce dans les salles à la recherche de Kavinsky et/ou des Gentlemen drivers, comme annoncé ce soir là par l’organisateur. Au détour d’une salle, je tombe sur un son assez inédit sur paname… Un son primaire, brutal, sans concession. Comme les Daft à leur début… Un son made in Belgium!

Wow! Pure chance ou simple hasard, ce soir la Belgique est dans la place comme une fois par mois au Maxim’s me dit on. Laurent qui enchaîne tracks tueurs les uns après les autres est super sympa, les filles dansent autour des platines avec des sourires ecsta-siés, le champagne coule à flots… très soirée palace quoi!

Mais ça le fait mec! Incroyable, un mélange de mafieux et de gars hyper lookés se mélangent sans défiance, sans apriori et tout ce petit monde sue en coeur! Se succède à Laurent un autre DJ qui ajouté à de solides atouts aux platines dispose en plus d’un charme troublant. Je te laisse apprécier…

Et Kavinsky? Et les Gentlemen drivers? Je sais pas ce qu’il s’est passé mais en sortant du club à 5h du mat’, je n’avais pas l’impression d’avoir perdu mon temps (et mon argent? j’ai pas payé l’entrée…)

Moussa Clarke – Regret (Nathan Vain Remix)
.