Archive for the feist Category

Gonzales TV

Posted in feist, gonzales, mocky, paris paris, phil collins, soft power on April 9, 2008 by freeyourmind

Ça se passe lundi soir dernier, dans un club de la capitale au nom doublement évocateur et c’est organisé à l’occasion du lancement de son dernier album… Je sais, je fais une fixette sur lui mais ce mec est quand même über alles, tu ne penses pas?!! Bon, je laisse la magie de l’interview s’opérer (merci à Fred). Attention au petit bonus musical à la fin de la rencontre…

FREE YOUR MIND TALKS TO GONZALES
envoyé par freeyourmind

Advertisements

It’s a Gonzpiration

Posted in daft punk, feist, gonzales, jamie liddel, mocky, soft power on April 5, 2008 by freeyourmind

Gonzales super band is

Tambourin : Feist, en concert les 3-4 juin au Grand Rex
Chanteur : Jamie Liddel, nouvel album Jim sortie prévue le 29 avril
Guitare : Mocky, en concert avec Gonzales du 22 au 26 avril à l’Européen
Piano : Gonzales, nouvel album Soft Power sortie prévue le 7 avril et en concert avec Mocky du 22 au 26 avril à l’Européen

+ un invité très spécial, qui se dévoile à la fin de la vidéo…

I love these guys…

Vidéo tirée du DVD From major to minor

A Guy Called Gonzales

Posted in boys noize, feist, gonzales, katerine, soft power, teki latex, working together on April 3, 2008 by freeyourmind

Il y a le songwriter suédois (Heartbeats, ça doit nécessairement te parler) et il y a le producteur et musicien canadien d’origine, parisien d’adoption… De son vrai nom Jason Beck, je parle de ce Gonzales là.

Ce type est l’exemple-type de l’artiste protéiforme…

De formation classique (piano), il écrit, compose, interprète et produit entre 2000 à 2003 trois albums d’une pop décalée, teintée d’un certain humour et d’une grande auto-dérision; empruntant autant au hip-hop le plus décharné qu’à une electro la plus saturée. Mes e-confrères parlent de cabaret dada, j’ai envie de dire incursions bling-bling.

En 2004, la récré est finie. Gonzales met au régime ses machines, range ses samplers, remise son ordinateur et il sort Solo Piano son 4ème album. Injustement accusé de pomper honteusement Erik Satie par certains journaleux, cet album annonce un Gonzales Electro Free. Solo Piano ne comprend que des morceaux joués au piano, courts et sans aucun autre arrangement. Il est pour moi un album essentiel…

Depuis plus rien, ou presque. Si! Gonzales forme en outre avec Renaud Letang le collectif V V qui produit exclusivement pour d’autres musiciens (Feist, Katerine, Teki Latex…)

Pour son 5ème album, à paraître le 7 avril, Gonzales revient à un style plus chatoyant et surtout à un registre chanté.

Intitulé Soft power

(Petite précision lexicale: Le hard power c’est l’utilisation des moyens économiques et militaires pour imposer sa volonté aux autres. Le soft power, terme utilisé en Relations Internationales, consiste à parvenir au même résultat par l’attraction, l’influence)

… Gonzales aborde dans cet opus des thèmes contemporains tel que les relations au travail, la politique ou l’écologie, sous un registre musical très 80s presque disco !

Working together est le premier single de ce nouvel album. Son titre est assez explicite pour ne rien dire de plus du thème (qu’une vidéo, tournée dans une des tours de La Défense à Paris, illustre à merveille) mais j’avoue être assez déçu… La folie douce de Gonzales, son inventivité, son non-conformisme, ne ressort pas d’un titre qui au final, est de facture assez classique…


Alors pour rattraper le coup, j’ai trouvé ce remix, réalisé par le petit génie allemand Boys Noize, histoire de ne pas rester sur ma/ta faim…

Gonzales – Working together (Boys Noize Vox Mix)

1, 2, 3, 4 : I’m feeling better

Posted in 1 2 3 4, american apparel, feist on January 30, 2008 by freeyourmind

Dernièrement, je lisais qu’un récent sondage faisait apparaitre que les français n’avaient plus été aussi déprimés depuis 1987… J’aime pas les sondages. Par contre, j’aime beaucoup la dernière vidéo de Feist pour son titre 1,2,3,4 . OK, ça ressemble dans l’idée au clip de Björk pour It’s oh so quiet (ça me fait aussi penser à une pub pour American Apparel…), mais ça me le remonte un peu. Le moral.

Feist – 1234
envoyé par ListenToFeist

Feist – 1,2,3,4 (Van She Tech remix)

Bang bang! Micky shot me down

Posted in feist, micky green, white t-shirt on December 5, 2007 by freeyourmind

Micky Green. Ce nom ne t’est pas familier. Du moins, pas encore. Elle est jeune, elle est belle, elle est australienne. Elle chante avec ce je-ne-sais-quoi de Feist. Là, tu percutes. C’est peut-être due au fait qu’elles partagent le même producteur (français) Renaud Létang. Sa “faible” notoriété a toutefois attiré du monde pour son 1er concert parisien, hier soir, au Nouveau Casino. Et parce qu’il n’y a pas que l’electro dans la vie, je fais parti des happy fews à me presser dans la petite salle de la rue Oberkampf.

Micky est fraîche, Micky sourit, Micky aime changer souvent de tenues! Elle est comme à la maison sur la petite scène du Nouveau Casino: elle discute avec le public, roucoule, fait des tentatives en français… elle séduit son monde. White t-shirt, son 1er opus, défile tout en douceur mais Micky fait aussi des reprises (Roxy Music, George Baker Select…) et rapidement, c’est la fin du concert.

Après un court rappel, le spectacle est fini. On se retrouve dans la rue Oberkampf, froide, humide et on a envie de prendre un billet pour l’Australie… C’est pas si loin l’Australie, après tout.

Micky Green – Oh
.

Oï, Boys Noize, sounds familiar ?!

Posted in berlin, bloc party, boys noize, electro, feist, gossip, i love techno, kaiser chiefs, modeselektor, nu rave, oï oï oï, tekel on September 25, 2007 by freeyourmind

Si vous êtes lecteurs assidus de ce blog (ou de la blogosphère en général), ce nom ne vous est pas inconnu. Derrière Boys Noize se cache Alexander Ridha, un jeune berlinois de 24 ans, qui depuis 2 ans déjà signe des remix ultra-efficace de groupes tels que Bloc Party, Kaiser Chiefs ou Feist (My moon, my man mon favori). Il ne fait pas que remixer et balance de temps à autre des bombinettes telles le titre Kill the Kid que j’ai écouté en boucle pendant plusieurs semaines…!

Les superlatifs sont inutiles tellement la musique de Boys Noize est jouissive et surtout personnelle au point qu’à chaque nouvel écoute, je ressens des sensations différentes!

Il sort ce jour son premier opus Oï Oï Oï (et oui, le cri de ralliement des punks, c’est dire!) qui est une déflagration pure et simple du paysage sonore de la rentrée! A côté le rock déjanté de The Gossip fait penser au dernier Vanessa Paradis (et pourtant dieu sait que j’aime… The Gossip, of course !).

Tracklisting

1. & Down
2. Lava Lava
3. The Battery
4. Oh!
5. Let’s Buy Happiness
6. Arcade Robot
7. Deny Selected
8. Shine Shine
9. Vergiftet
10. Superfresh
11. Wu-Tang (Battery Pt.2)
12. Don’t Believe The Hype
13. Frau
14. FEIST – My Moon My Man (Boys Noize Remix)

On retrouve pas mal de ces maxis dévastateurs et il a même eu la bonne idée de mettre son remix de Feist (que j’adore, le remix, pas Feist, quoi que… mais ça je l’ai déjà dit). Quant aux nouveaux titres, ils déchirent.

Vous l’aurez donc compris, il fait partie des achats incontournables de ce mois de septembre (avec Happy Birthday de Modeselektor et Singles 2003-2007 de Tékël)

Boys Noize – Oï Oï Oï Medley

Au fait, Boys Noize assurera la promo de son album en jouant le 12/10 au Rex à Paris, le 13/10 à Bordeaux et le 19/10 à Aix-en-Provence (plus d’infos sur sa page myspace)

ENJOY! And remember NEVER MIND THE BOLLOCKS !
.

Hype Made in Paris with Kitsuné

Posted in boys noize, cabaret sauvage, cazals, digitalism, feist, gildas, hot chip, kitsune, massayas, my moon my man, paris on June 27, 2007 by freeyourmind

Encore une soirée qui va déchirer…
Le line-up est impressionnant.
Be there or be square.