Archive for the Ed Banger Category

3, the magic number: Justice, DSL, SebastiAn

Posted in dog, dsl, Ed Banger, ed rec vol 3, find me in the world, justice, sebastian, stress on June 18, 2008 by freeyourmind

(c) Marco Dos Santos

Cela ne t’aura pas échappé si tu traînes un tant soit peu dehors malgré une météo capricieuse (affichage sauvage oblige), la nouvelle compil Ed Rec vol. 3 est sortie il y a moins de 10 jours. Si j’ai « tardé » à en parler ici, c’est que la déferlante fluo a été tellement violente ces derniers mois que je tends à m’éloigner d’un mouvement qui n’engendre plus rien de très qualitatif. Pourtant, le dernier opus du label de Busy P est notable à 3 égards…

Tout d’abord, l’auto remix de Justice du morceau qui a fait polémique ces derniers mois, j’ai nommé Stress. Les 2 frenchies les plus célèbres à l’étranger depuis Daft Punk ont passé Stress à la moulinette Rondo Veneziano (comme quoi, ils ne sont toujours pas remis du refus de Fabric de prendre leur CD mixé où justement R Veneziano y figurait; j’en parle ici) et les 2 premières minutes de montée du track sont élégamment soutenues par des violons. C’est très plaisant, utra jouissif et redonne un bon coup de jus à un titre qui ne m’avait jamais vraiment convaincu; tout en rappelant aux sceptiques que ces 2 lascars ont du potentiel et que leur album est quand même sacrément bon…

boomp3.com
Justice – Stress (auto remix)

Ensuite, DSL. J’avais un a priori négatif sur ces gars-là. Surtout depuis que j’avais vu qu’ils figurent sur la bande original du « film » Génération Electro qui sort début juillet (je croise les doigts pour un bide). Les paroles du morceau évoquent avec aigreur et non sans une certaine ironie, les vices d’une société de consommation dont ils sont pourtant au centre, en faisant partie d’un label comme Ed Banger Records. Auto-critique et prise de recul, c’est pas original mais ça fait plaisir à entendre. Par ailleurs, le track ne sonne pas trop « quartier » et donne aussi envie de se déhancher. Bref, un bon compromis entre prise de conscience et groove. Prometteur.

boomp3.com
DSL – Find me in the world

Last but not least SebAstian. Auteur d’un récent EP ultra décevant MMA, je n’attendais plus grand-chose de ce Sébastien là… Mais Dog est une bonne claque aux mauvaises rumeurs : n’espère rien de fin voire de mélodieux, Dog est la bande-son idéale d’un mauvais film de série Z, gore et malsain au possible (type Braindead tu vois). Ou quand Iron Maiden fait un gosse à Aphex Twin, version Come to Daddy. Les lyrics sont hurlées (par qui ?) et tout ce qu’on comprend c’est le Dog du refrain, haché et cauchemardesque. J’adore…

boomp3.com

SebastiAn – Dog

Malgré leur bonne réputation, tu peux faire l’impasse sur DJ Mehdi et Mr Oizo, ils n’ont pas beaucoup brillé sur ce coup-là…

Everything falls appart #2 (DSL, Santogold, Justice)

Posted in creator, dsl, Ed Banger, justice, santogold, stress on May 20, 2008 by freeyourmind

Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens (hein ?!)…

Ou comment les rois de la récup’ grasse et inesthétique (j’ai même pas envie de chercher qui se cache derrière tout ça…) s’emparent du mouvement Tecktonik, pour ratisser encore plus large y collent le terme (un peu fourre-tout, il faut le dire) d’Electro et y incorporent aussi (tant qu’à faire) la mode Fluo avant de saupoudrer le tout d’une caution artistique en la personne de DSL Ed Banger (well done Pedro), pour sortir le blockbuster de l’été, plus fort que les Ch’tis, j’ai nommé “Génération Electro”.

A mon époque, il y avait la Génération X; aujourd’hui, il y a la “Génération Electro”. Tout fout le camp…

Gros buzz l’an dernier autour de son creator tonitruant et hybride qui remixait allègrement les sonorités grime-booty du fin fond de l’East London avec les guitares punk saturées d’un Brooklyn surchauffé, Santogold était censée jouer ce soir au Nouveau Casino. “Etait” car la jeune femme a purement et simplement annulé le concert à la dernière minute ! Raison : “la chanteuse est soudainement atone” dixit Mélanie Bauer de Radio Nova. De qui se moque-t-on ? Info ou intox ?! Moi, j’ai surtout entendu dire qu’elle n’aimait pas la France. Tout fout le camp…

Enfin, la polémique autour du clip de Justice Stress ne cessant d’enfler, et SURTOUT parce que je n’ai pas beaucoup vu/lu ce texte sur les blogs, voici le communiqué de presse officiel dont s’est fendue la maison de disques pour expliquer la vidéo “scandale” du groupe

“La vidéo de Stress est née d’une idée : offrir un clip indiffusable en télé à un titre indiffusable en radio. Sans la contrainte de réaliser un clip “diffusable”, nous avons pris toutes les libertés avec ce support. Pas pour choquer gratuitement : juste pour ouvrir le débat, susciter des questions, comme le font régulièrement le cinéma, la littérature ou l’art contemporain.

Avec cette liberté viennent des risques : être mal interprétés, voire instrumentalisés. Nous ne l’avons à l’origine confié qu’à un seul site web (celui de Kanye West), certains que ce clip trop long, trop violent et aussi peu consensuel ne pouvait exister qu’en dehors des schémas habituels. Nous étions conscients que le clip était sujet à controverse. Nous n’imaginions pas un instant que le débat irait si loin, que nous nous retrouverions à devoir nous justifier sur des sujets aussi graves.

Mais la récupération massive de ce clip, en quelques heures seulement, nous a rappelé à quel point il est difficile aujourd’hui de contrôler la destination des images et l’intégrité de leur propos. Nous n’avons ni l’intention ni la légitimité de parler en profondeur des problèmes de société.

Ce film n’a jamais été envisagé comme une stigmatisation de la banlieue, comme une incitation à la violence ou, surtout, comme un moyen larvé de véhiculer un message raciste. Cette vidéo n’a jamais été censurée. Nous avions pris dès le départ la décision de refuser systématiquement toute diffusion télévisuelle afin de ne l’imposer à personne.

Nous avons donc toujours laissé au spectateur le choix de la voir ou de l’ignorer sans jamais tenter d’orienter sa pensée, conformément à l’idée que nous nous faisons de l’art et du divertissement.

Gaspard & Xavier, JUSTICE”

Alors, gros coup de marketing ou honnêteté intellectuelle ? Tout fout le camp…

Vivement l’Eurovision et la prestation de mon pote Tellier samedi…

3 clubs, 3 DJs, 3 tracks

Posted in batofar, Ed Banger, electro, hip-hop, JENNIFER CARDINI, paris social club, rap, rex, switch, wu-tang clan on March 4, 2008 by freeyourmind

Fin de semaine dernière, j’ai fait preuve d’une (sur)activité nocturne hors du commun. Je préfère t’en parler, ça va me soulager…

Jeudi 28 février : Nuits Sonores Tour @ Rex Club
J’ai jamais brillé en mathématiques et pourtant, ce soir-là, j’ai tout pigé au live de Principles of Geometry. Par contre, les autoroutes c’est pas ma came. Et Oxia le premier DJ à s’emparer des platines après les matheux nous a matraqué d’une minimal ennuyeuse et sans surprise… Puis vint le règne Cardini. Inutile d’en faire des tonnes, tout le monde connait cet enfant du Pulp. Et ce soir, ce fut avec elle une véritable plongée en apnée au cœur des abysses d’une electro sombre et hypnotique. De retour à la surface, je garde en tête un moment magique où Jennifer fait mine avec sa main droite de jouer au piano sur un morceau, ce morceau superbe…

Francesco Tristano – The Melody (Carl Craig remix)

Vendredi 29 février : Switch @ Paris Social Club
Yeah yeah c’est facile de dire du Social Club qu’il n’est qu’un club parisien de plus, sans originalité, avec son cortège habituel de jolies poupées lookés et de jeunes garçons échevelés… En tout cas, la prog assure depuis l’ouverture et ce soir, c’est au tour de Switch de se glisser aux commandes du vaisseau sonore de la rue Montmartre. A peine arrivé, j’entends un son Hip-Hop/R’n’B assez inédit pour ce lieu! La population l’est tout autant: B-Boys and Girls aux allures de Beyoncé! Moi j’aime. Rapidement, le son mute et j’aperçois le petit barbu du clan Ed Banger, So-Me c’est ça… Mouais, je le préfère derrière sa table de graphiste que derrière celle de mixage! Switch débarque au bout d’une heure pour remettre un peu d’ordre dans ce bordel saturé. Il ne balance pas beaucoup de prod à lui et préfère nous surprendre mais je sautille de plaisir quand j’entends les premières notes de ce track qu’il a produit et qui laisse présager d’un album 2008 prometteur…

Santogold – Creator

Samedi 1 Mars : Roc Raida (X-Ecutioners) @ Batofar
Et là surprise: à croire que le son de la veille a laissé des traces, je redemande une seconde tournée de Hip-Hop/
Turntablism! Pour se faire, direction le bateau rigolo du quai François Mauriac. Alors là, si j’avais pas eu assez de look extra-larges et casquettes de base-ball, je suis servi! Mais l’ambiance est plutôt bon enfant et les basses résonnent à faire sauter les rivets du Batofar! Il fait de plus en plus chaud, tous les classiques Hip-Hop défilent: A Tribe Called Quest, Black Sheep, KRS-One, Public Enemy… Et bien sûr, le Wu-Tang Clan, avec ce titre, un classique, ici légèrement remixé…

Ol Dirty Bastard – Shimmy Shimmy Ya (Rock Steady Drew Likes It Raw)

T’es prêt pour le prochain marathon electro avec moi, ou quoi?!

Calvin Harris talks about disco and… Beyonce

Posted in calvin harris, Ed Banger, electro, i created disco, merrymaking at my place, oizo, scotland on February 8, 2008 by freeyourmind

Calvin Harris est le genre de type que tu t’attends vraiment à croiser dans un Pub. Le nez plongé dans une pint de Guiness, les yeux scotchés au match de foot que diffuse l’écran plat, bref un gars simple et gentil.

C’est du moins l’impression qu’il m’a donné lors de notre petite entrevue mardi dernier. En à peine 5 mns, il a trouvé le moyen de me parler de son album I Created Disco, d’évoquer ses influences, sa façon de travailler, le tournage très pittoresque de la vidéo de Merrymaking at my place… Sans oublier un petit commentaire pour le remix de ce même morceau réalisé par Mr Oizo. Bref, un pur moment. Thanks God, I like this guy !

FYM talks to Calvin Harris – http://freeyourmind.fr
envoyé par freeyourmind2point0

1st friday night @ Paris Social Club: blasé?!!

Posted in busy p, daft punk, Ed Banger, electro, paris social club, sebastian, so me, techno on January 21, 2008 by freeyourmind

I don’t think so… (In the mix with SebastiAn)

Source: Uranie

Paris Social Club Private Opening Party

Posted in busy p, club, Ed Banger, electro, felix da housecat, gildas, inauguration, jeff mills, masaya, paris social club, sebastian, soirée, techno, tricky on January 17, 2008 by freeyourmind

Virtual

Reality

Est-ce qu’on peut vraiment parler de l’ouverture d’un nouveau lieu…?

C’est en substance ce que je me disais hier soir en arrivant à la soirée (privée) d’ouverture du Paris Social Club (ex-Triptyque)… Pas si social que ça le club, les fumeurs sont dehors! Ha non, c’est la loi ça…

Bon, la queue est dense mais je suis sur liste normalement…. Bingo, la fille me trouve! Je rentre en moins de 10 mns. A la question posée au paragraphe précédent, je réponds “oui, c’est un nouveau lieu”! A peine le vestiaire passé, je reconnais à peine l’ancien Triptyque: tout est nouveau, les murs noirs sont parés d’un quadrillage blanc de sorte à donner l’impression d’être de grands carreaux noirs… Je ne sais pas si c’est clair (!), mais l’effet est très réussi et rehaussé par un réseau de néons sur tout le plafond qui changent de couleurs… Tantôt lumière noire, tantôt clignotants, l’ambiance globale est différente de tout ce que j’ai pu voir à Paris jusqu’à présent. On se croirait presque dans une autre ville, Berlin au hasard!

Bon voilà, c’est là que tout se complique… Entre l’open bar qui est pris (et que je prends) d’assaut, les 10 personnes (dont 7 filles) au mètre carré, la chaleur et le leader de Das Pop qui chante, tout s’embrouille dans ma tête! C’est comme ça que cela devrait toujours être un club: packed and wild!!


Pas bien difficile de rentrer dans la fête, tout le monde est euphorique (open bar effect)! Et c’est un défilé pendant 1 bonne heure…

Pedro content d’être là…

Etc etc etc… Au détour d’un couloir, je croise même Tricky himself! Mais il n’est pas très coopératif pour la photo voire carrément hostile… je passe la main. Bon OK, Hassen du SDF a plus de chance que moi sur ce coup-là!

Gildas & Masaya succèdent à Midnight Mike aux platines et comme à leur habitude, ils envoient du très très lourd! Les gens lèvent les bras au ciel: ce n’est heureusement pas qu’une soirée d’inauguration où tout le monde se regarde désabusé la coupe de champ’ à la main…

Il est très vite 2h du mat’. Je repasse par la case Social Club ce soir (Felix da Housecat), demain vendredi (SebastiAn, Busy P, So Me) et samedi soir, je vais au Rex (Jeff Mills)… Je crois que je vais me rentrer moi…

2008 commence décidément très fort… Paris renait-il de ses cendres tel le phœnix ou est-ce le chant du cygne… A suivre

Ex-Fabric Justice mix: some explanations

Posted in club, daft punk, Ed Banger, electro, fabric, justice, london, paris social club, techno on January 12, 2008 by freeyourmind

Il était une fois deux français impétueux qui s’appelaient Justice. Leur renommée était telle qu’elle dépassait les frontières du royaume et un beau jour de 2007, les britanniques de la Fabric eurent écho de leurs exploits. Non content de donner au peuple de quoi nourrir leurs ouïes affamées, ils demandèrent aux deux chevaliers français de compiler leur savoir-faire pour une série du même nom que leur club. Nos deux héros se concilièrent et se dirent “Au diable les conventions, nous allons donner aux britons un chef-d’oeuvre digne de ce nom!” Et ils se mirent au travail en prenant soin d’injecter dans leur mix des bizarreries et autres réminiscences 80s (Daniel Balavoine, Julien Clerc… Rondo Veneziano!!). Malheureusement, le mix ne plut pas aux dirigeants de Fabric et Justice fut prié de… reprendre sa copie. Explications.

We didn’t want to do just another boring mix, so we put together a selection of tunes we absolutely love, mainly weird disco tracks and French novelty acts. But Fabric turned it down. They weren’t ready for something like this. Maybe we’ll put the mix out ourselves. People should really hear it, they’d be surprised. – Xavier de Rosnay

Je t’avais dit que 2008 serait différent. Je t’avais dit que Free Your Mind te donnerait des exclus (si, quand même). Je ne t’avais pas menti… Enjoy Justice (ex-Fabric) unreleased mix!

Justice (ex-Fabric) unreleased mix – 44″12′

Tracklist
01 Sparks – Tryouts For The Human Race – Virgin
02 Rondo Veneziano – La Serenissima – Universal
03 Goblin – Tenebrae – Cinevox
04 Daft Punk – Ouverture – Virgin
05 Surkin – Next Of Kin – Institubes
06 Symbolone – Love Juice – SymbolOne
07 Korgis – Everybodys Gotta Learn Sometimes – Angel Air
08 Midnight Juggernauts – Ending Of An Era – Mindight Juggernauts
09 The Paradise Ft Romauld – In Love With You – Vulture
10 Justice – TTHHEE PPAARRTTYY (Acapella) – Ed Banger
11 Chic – Everybody Dance – Atlantic
12 Frankie Valli – Who Loves You – Warners
13 Das Pop – Underground – Das Pop
14 Julien Clerc – Quand Je Joue – EMI
15 Daniel Balavoine – Vivre Ou Survivre – Barclay
16 Richard Sanderson – Reality – Barclay
17 Zoot Woman – Grey Day – Wall Of Sound
18 Fucking Champs – Thor Is Like Immortal – Drag City
19 The Rave – Mother – The Rave
20 Fancy – You Never Know – Fancy
21 Frank Stallone – Far From Over – Universal
22 Sheila – Misery – Warners
23 Todd Rundgren – International Feel – Warners


Sources: Electrorash et Aleksi