Archive for the digitalism Category

Racing Parking Party: Faster, Pussycat! Kill! Kill!

Posted in battle, club collective, digitalism, electro, karting, race, tekilatex, test icicles on March 6, 2008 by freeyourmind

Régressif ou pas, je me suis fait enrôler dans une compétition de kart à pédales (!) qui aura lieu ce soir au niveau -3 du parking du Forum des Halles (75001). Je représenterai les couleurs de Club Collective, l’autre site pour lequel je contribue… Si tu te sens l’âme d’une pom-pom girl, n’hésites pas à passer. Je serai confronté aux teams de Radio Nova, Clark Magazine, Technikart, Vice, Wad, etc et le maître de cérémonie n’est autre que Tékilatex!

En exclu, je te présente l’hymne de la Club Collective team (c’est moi qui l’ait choisi, héhé). CA VA SAIGNER!! ARRRRGGHHH!!!

Test Icicles – What’s your damage (Digitalism remix)

KITSUNE MAISON TOUR @ Bataclan, Paris

Posted in autokratz, bataclan, digitalism, electro, gildas, kitsune, masaya, paris, paris social club on February 2, 2008 by freeyourmind

Je m’y attendais. Une tournée KITSUNE MAISON avec comme première date, une soirée au Bataclan, c’est évident qu’il y a aura du monde. Arrivé à 1h du mat’, l’entrée de la salle du boulevard Voltaire (11e) est noire de monde. Même avec mon billet digi-machin, je dois lutter pour avancer.

Un fois à l’intérieur, c’est beaucoup moins peuplé qu’à l’extérieur! Digitalism n’a pas commencé à jouer. J’entends les gens parler de Kitsuné Maison 5 : décevant, très moyen, bien en deçà des précédentes… Et c’est vrai que j’ai été déçu comme tout le monde par le dernier ouvrage de Gildas & Masaya…

Alors que je sirote ma vodka tonic, les teutons de Digitalism s’installent… et envoient rapidement du lourd! Le son est très bien réglé au Bataclan, c’est un bien meilleur son que la majeure partie des clubs de la capitale (hormis le Rex).

Toujours aussi efficace, les tracks défilent: Digitalism in Cairo, Zdarlight, Jupiter Room… C’est la 3ème fois que je vois Digitalism en live et je ne suis jamais déçu! La foule non plus, le Bataclan sue à grosses gouttes…

J’avoue être un peu déçu par le fait qu’ils ne joueront pas un track de plus ou de moins dans leur live. Réglés comme du papier à musique, ils délivreront une heure de super 98, de quoi alimenter le moteur du dancefloor mais pas une minute de plus!

C’est pas grave. Gildas & Masaya se mettent place. Je me souviens de leur live dantesque au Cabaret Sauvage… une tuerie!

Hé bé non! Les moufles enfilées au Paris Social Club par nos 2 compères sont de retour et leur set n’est ni révolutionnaire (quasiment le même tracklist qu’au PSC – sans surprise) et ils ont bien du mal à caler proprement leurs disques! Et le son est devenu très très moyen!!

Il est désormais 3h, j’ai à peine esquisser mon pas de danse mythique et je commence à ressentir une lassitude grandissante. Autokratz qui succèdent à Gildas & Masaya terminent de miner la dynamique alimentant mon cortex cérébral… je me rentre.

En ce 2 février, est-ce le début des soirées entre amis, apéros electro et autres joyeuseries domestiques?

Ich bin ein Berliner – day 4 (final)

Posted in aphex twin, berghaim, berlin, clubbing, digitalism, electro, gay, homo, lcd soundsystem, panorama bar, techno, Vitalic on January 8, 2008 by freeyourmind

Prosit Neujahr!
Yeah, whatever…

Cette dernière journée de l’année 2007 sera réduite à sa plus simple expression: une fin d’après-midi et c’est tout… Normal, on s’est couché à 6h la veille…

L’activité extérieure est encore plus frénétique que les jours précédents. Les berlinois n’hésitent pas à arpenter les rues de leur chère capitale malgré le froid (-1°) pour trouver les fameux pétards et autres feux d’artifices. C’est une tradition ici: pas de réveillon du jour de l’an sans pétards! Ca m’amuse quoi 2 secondes d’entendre des explosions à tous les coins de rues, puis ça finit par me gonfler rapidement… j’ai besoin d’économiser mes tympans pour ce soir.

Alors, ce soir justement. Après 4 nuits à chercher des plans teufs pour le 31/12 (j’ai passé mes soirées à demander aux clubbers ce qu’ils faisaient ce soir là), on finit par dénicher ZE plan: 1 soirée privée dans un cabinet d’architectes! BOOYAH!! Une fois sur place, on n’est pas déçu: les bureaux sont spacieux et tout a été dégagé pour faire la fête! Le soundsystem laisse un peu à désirer mais il y a bien 150 personnes dans la place et l’alcool est ridiculement bon marché ( 3 euros la Vodka-Apfel)! C’est parti!! Le 1er DJ a une sélection soul 60s qui déplait à plus d’un (dont moi, c’est bien à la maison mais là) puis un second DJ débarque et là il envoie du lourd: Digitalism, Aphex Twin, Vitalic, LCD Soundsystem! Woooooohoooooo!

De chouettes rencontres aussi…

Bon, c’est bien beau tout ça mais il est 5h: on fait quoi maintenant?! Dopés par l’énergie de la teuf, on décide de faire l’after du Panorama Bar – Berghaim

Une fois arrivé là bas, il est 6h du mat. Et on passe d’une ambiance bon enfant à une ambiance comment dire, disco-inferno-back-room-SM!!

Panorama Bar – Berghaim, ce sont deux clubs en fait: le Berghaim est un club gay et le Panorama Bar un club hétéro. Bien que sur 2 niveaux, les lieux communiquent car sont hébergés dans le même complexe (sorte de vieille centrale électrique) et en réalité, les communautés sont mélangées… C’est un endroit rare à l’ambiance électrique… Unique. Il y a des looks incroyables: suicide girls, bikers, ravers, golgots body buildés torses nus, touristes beaufs, techno kids, etc. C’est hallucinant. Et pas un gramme d’hostilité entre eux. Rien. Juste le plaisir de danser ensemble sur de la bonne electro. En 15 ans de clubbing, je n’avais jamais vu ça… (on m’a confisqué mon appareil photo à l’entrée, impossible de prendre un seul cliché… dommage)

Je sors du Panorama Bar – Berghaim et il fait jour bien sûr. Il est 9h passé, on est le 1 janvier 2008. Et tandis que je quitte le parking, je croise plusieurs personnes qui vont dans le sens opposé. Je ne comprends pas tout de suite. Je suis un peu hébété/éméché… Alors qu’à Paris, lorsque tu quittes un club à cette heure-là, les gens vont tous dans la même direction, là des dizaines de clubbers vont au Panorama Bar – Berghaim, des taxis arrivent aussi. Holy F***! Berlin n’est définitivement pas Paris…

I WANNA LIVE HERE!!!!!

Data – Aerius Light (Kitsune DJ Friendly Edit)
Available on Kitsune Maison Compilation 5

Flashback : 12 months of parties in Paris

Posted in boys noize, chemical brothers, concert, daft punk, digitalism, Ed Banger, gig, gilles peterson, justice, lcd soundsystem, live, micky green, miss kittin, modeselektor, paris, the hacker on December 27, 2007 by freeyourmind

Gilles Peterson @ Bus Palladium – 01 / 02 /07

Digitalism @ Showcase – 16 / 03 / 07

LCD Soundsystem @ Bataclan – 27 /03 /07

Daft Punk @ Paris Bercy – 14 /07 /07

Respect-été d’amour#1 @ Péniche Concorde Atlantique- 25 /07 /07

Respect – été d’amour #2

Respect – été d’amour #3 (à droite, Pedro Winter !)

LCD Soundsystem @ Festival La Route du Rock – 17 / 08 / 07

Xavier @ Rex re-opening – 05 / 09 / 07

Boys Noize @ Rex – 12 / 10 / 07

Tsugi Launch Party # 1 @ Loco – 24 /10 / 07

Tsugi Launch Party # 2

Justice @ Zenith – 09 / 11 / 07

Modeselektor @ Dock Eiffel – 10 / 11 / 07

The Chemicals Brothers @ Zenith – 24 / 11 / 07

Micky Green @ Nouveau Casino – 04 / 12 / 07

RDV en 2008, Free Your Mind te réserve le même régime !
.

The Bloody Beetroots & Les Petits Pilous @ Tryptique

Posted in boys noize records, digitalism, electro, justice, les petits pilous, the bloody beetroots, tryptique on December 11, 2007 by freeyourmind

Furie. Les choses étaient claires dès le début, on s’attend à du lourd… J’arrive dans le club souterrain de la rue Montmartre. Il est tôt, c’est relativement calme. Le chien loup est de rigueur ce soir, sur les murs comme sur les têtes (gros retour de la chapka cet hiver)… Je me dis qu’il fait un peu chaud pour en porter en club mais bon, c’est Paris…

Au bout d’une demi-heure débarquent les Bloody Beetroots. Comme d’hab’, ils portent leurs masques de Spiderman (très animalière cette soirée finalement) et bondissent dans tous les sens! Ils s’emparent de leurs machines et c’est parti pour un set d’une bonne heure. Au risque de décevoir toute la blogo-fluo-sphère qui ne jure par les 2 italiens, je ne trouve pas énormément d’originalité dans leur set (hormis un Killing in the name of des RATM de bon aloi, mais bon c’est facile…). Les incontournables de l’année 2007 sont là (Boys Noize, Justice rmx, Digitalism…) et on découvre leurs productions mais pas de quoi accélérer mon rythme cardiaque plus que ça (et là, je pense au set de Boys Noize justement au Rex en septembre et je me dis God, I love this guy). Donc c’est un peu blasé que je les laisse faire hurler les (très) jeunes filles et garçons du Tryptique…

Finalement, vers 3h du mat’, c’est au tour des Petits Pilous de passer dans l’arène. Et sans faire mon chauvin, ça dépote un peu plus que les ritals! Hé scuzy!! Alors peut-être que les quelques bières descendues en attendant la fin du set des vengeurs masqués altèrent mon jugement mais je ne crois pas: Les Petits Pilous rock, man!

D’ailleurs, la transe qui s’empare de le foule ne trompe pas: tout le monde sue en cœur et ça fait un peu plus plaisir qu’il y a 1 heure! Au passage, le service d’ordre est un peu dépassé par les évènements: c’est un joyeux foutoir lorsque tout le monde se rue sur la scène pour danser!

Merci les gars, j’ai pas perdu ma soirée…


.

From virtual to reality…

Posted in clubbing, daft punk, dance, digitalism, DJ, electro, justice, lcd soundsystem, mix, mp3, paris, rare, simian mobile disco, soirée, techno on August 29, 2007 by freeyourmind



Pour les parisiens épris de soleil, de musique de qualité et d’alcool pas cher (!), RDV après-demain (vendredi 31/08) à la péniche la Baleine Blanche (75013) pour une soirée
1st Wave que j’organise avec un pote.

La péniche dispose d’une superbe terrasse (haaaa !), d’un gros soundsystem (hoooo !) ET je serai aux platines (ainsi que 2 autres DJ), vous n’avez donc aucune raison de ne pas venir !

Pour acheter sa prévente, plus d’infos sur le site de la soirée (15 euros en prévente / 20 euros sur place)

Tell your friends and see you there !

Enfin, une rareté que je ne suis pas sûr de passer vendredi donc je la partage :
le 1er maxi (version full length) des DAFT PUNK sorti en 1994 ! Enjoy !

Daft Punk – The new wave (full length)



Marathon électronique: Institubes, Kitsuné, Ed Banger

Posted in boyz noize, clap your hands say yeah, digitalism, Ed Banger, guns'n'bomb, hot chip, institubes, justice, kitsune, para one, respect is burning, surkin, tekilatex, the rapture, ttc on July 1, 2007 by freeyourmind

Pour les plus endurants, le programme de la semaine :

Mercredi 4 Juillet : Respect @ Péniche Concorde Atlantique (8 quai Anatole France 75007) avec Institubes, Surkin, Para One

Jeudi 5 Juillet : Kitsuné Maison @ Cabaret Sauvage (211 av Jean Jaurès 75019) avec Digitalism, Hot Chip, Guns’n’Bombs

Vendredi 6 Juillet : Nokia Trends Lab @ Carrousel du Louvre (99 r Rivoli 75001) avec The Rapture, Clap Your Hands Say Yeah, Justice, TTC, Boyz Noize

Ouf, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu une telle semaine!!

VOILA L’ETE!

TTC – Dans Le Club (novamix)