Archive for the creator Category

Everything falls appart #2 (DSL, Santogold, Justice)

Posted in creator, dsl, Ed Banger, justice, santogold, stress on May 20, 2008 by freeyourmind

Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens (hein ?!)…

Ou comment les rois de la récup’ grasse et inesthétique (j’ai même pas envie de chercher qui se cache derrière tout ça…) s’emparent du mouvement Tecktonik, pour ratisser encore plus large y collent le terme (un peu fourre-tout, il faut le dire) d’Electro et y incorporent aussi (tant qu’à faire) la mode Fluo avant de saupoudrer le tout d’une caution artistique en la personne de DSL Ed Banger (well done Pedro), pour sortir le blockbuster de l’été, plus fort que les Ch’tis, j’ai nommé “Génération Electro”.

A mon époque, il y avait la Génération X; aujourd’hui, il y a la “Génération Electro”. Tout fout le camp…

Gros buzz l’an dernier autour de son creator tonitruant et hybride qui remixait allègrement les sonorités grime-booty du fin fond de l’East London avec les guitares punk saturées d’un Brooklyn surchauffé, Santogold était censée jouer ce soir au Nouveau Casino. “Etait” car la jeune femme a purement et simplement annulé le concert à la dernière minute ! Raison : “la chanteuse est soudainement atone” dixit Mélanie Bauer de Radio Nova. De qui se moque-t-on ? Info ou intox ?! Moi, j’ai surtout entendu dire qu’elle n’aimait pas la France. Tout fout le camp…

Enfin, la polémique autour du clip de Justice Stress ne cessant d’enfler, et SURTOUT parce que je n’ai pas beaucoup vu/lu ce texte sur les blogs, voici le communiqué de presse officiel dont s’est fendue la maison de disques pour expliquer la vidéo “scandale” du groupe

“La vidéo de Stress est née d’une idée : offrir un clip indiffusable en télé à un titre indiffusable en radio. Sans la contrainte de réaliser un clip “diffusable”, nous avons pris toutes les libertés avec ce support. Pas pour choquer gratuitement : juste pour ouvrir le débat, susciter des questions, comme le font régulièrement le cinéma, la littérature ou l’art contemporain.

Avec cette liberté viennent des risques : être mal interprétés, voire instrumentalisés. Nous ne l’avons à l’origine confié qu’à un seul site web (celui de Kanye West), certains que ce clip trop long, trop violent et aussi peu consensuel ne pouvait exister qu’en dehors des schémas habituels. Nous étions conscients que le clip était sujet à controverse. Nous n’imaginions pas un instant que le débat irait si loin, que nous nous retrouverions à devoir nous justifier sur des sujets aussi graves.

Mais la récupération massive de ce clip, en quelques heures seulement, nous a rappelé à quel point il est difficile aujourd’hui de contrôler la destination des images et l’intégrité de leur propos. Nous n’avons ni l’intention ni la légitimité de parler en profondeur des problèmes de société.

Ce film n’a jamais été envisagé comme une stigmatisation de la banlieue, comme une incitation à la violence ou, surtout, comme un moyen larvé de véhiculer un message raciste. Cette vidéo n’a jamais été censurée. Nous avions pris dès le départ la décision de refuser systématiquement toute diffusion télévisuelle afin de ne l’imposer à personne.

Nous avons donc toujours laissé au spectateur le choix de la voir ou de l’ignorer sans jamais tenter d’orienter sa pensée, conformément à l’idée que nous nous faisons de l’art et du divertissement.

Gaspard & Xavier, JUSTICE”

Alors, gros coup de marketing ou honnêteté intellectuelle ? Tout fout le camp…

Vivement l’Eurovision et la prestation de mon pote Tellier samedi…

Advertisements