Archive for the busy p Category

Solidays ep 1 : Nadaxeler was there

Posted in agoria, busy p, DJ Medhi, laurent garnier, midnight juggernauts, para one, solidays, Vitalic on July 6, 2008 by freeyourmind

Photo : Olivier Samyde

A week-end exceptionnel, équipe exceptionnelle. Si tu suis un petit peu la vie de ce blog, j’ai passé le soirée de vendredi à interpeler verbalement le public et à distribuer les claques sonores dans le cadre de la 2ème édition de 2 Many Bloggers. Donc pas de Solidays pour moi. Par contre, j’ai dépêché un homme de confiance, blogger de l’ombre et amateur averti pour te faire le post-report de cette première journée Solidays. Cette homme s’appelle Nadaxeler…

Je n’ai jamais été à un festival. Mais quand j’ai appris la programmation du dixième Solidays, j’ai mis de coté mes a prioris et j’ai cliqué sur acheter…

Dans l’impressionnante file d’attente pour la navette, je suis sur le point de regretter. Je suis Français et je me fie aux apparences, c’est mal. Des jeunes, des moins jeunes, des cadres, des fluokids, des fans de reggae, de rock… Je me dis qu’il y’a trop d’artistes programmés, trop d’horizons musicaux représentés, que le site est trop grand, bref, que je serai mieux dans mon lit à me reposer avant d’aller admirer ce line up de fou dans un club. Le slogan des 10 ans de Solidays me reste en travers de la gorge « entre rock chic et electro choc » : Comment se mettre dans une ambiance quand il en existe plusieurs ? Pour l’instant il m’évoque plus une gymnaste soviétique qui rate son grand écart sur une poutre des internationaux de Minsk.

J’arrive au beau milieu d’un moment de flottement, le site est bondé contrairement au chapiteau qui doit accueillir les Midnight Juggernauts. Le bon point : je suis devant la scène ; le mauvais : ils arrivent dans une demi-heure… J’en profite pour jeter un coup d’œil à la prog’, les artistes de « la nuit électro » jouent sous deux chapiteaux à 500 mètres de distance ; je sombre dans des calculs pour établir un plan d’attaque pour voir tout le monde, le line up de ce soir est massif ! Para One, Busy P., Laurent Garnier, Vitalic, DJ Medhi, Midnight Juggernauts donc et Agoria un DJ techno de renommée internationale dont je n’ai jamais entendu parler – shame on me. Les sets commencent et terminent au même moment, impossible de voir tous ceux que je veux sans en manquer d’autres – choisir c’est renoncer – je vais devoir changer de scène toutes les demi-heures. Déception.

Les Midnight débarquent interrompant mes pensées obscures et cartésiennes.

Ils font plonger le chapiteau dans leur univers, psyché. Certes leurs titres sont puissants et plus appréciables en live que sur l’écoute confidentielle de leur album mais je suis trop occupé à me dire que je rate Vitalic alors je n’arrive pas à les suivre… C’est bien mais pas top allez je change de scène. Et là arrive ce que je redoute depuis le début, je marche en broyant du noir et en apercevant Vitalic dans la lumière… qui salue… je n’avais pas fait attention mais le chapiteau Domino avait pris du retard ! Je suis dégoûté, mais m’installe devant la scène – normal tout le monde est parti.

Deux minutes plus tard, voici que débarque un petit homme, tout simple, il traverse la scène, le public fait à peine attention à lui, on jurerait un technicien ! Il agite ses petits doigts et BOUM, un beat puissant sort des enceintes, rejoint par un sample minimal ensorcelant : Electro choc. Je suis perdu, suspendu à ses disques, il enchaîne ces derniers, je danse, choqué par ce DJ qui sans autre forme de procès m’a donné ce que je n’attendais plus. J’avais trop pensé, j’étais hermétique à la nouveauté et voilà que lui me remet à ma place. J’ai l’impression de revivre ma première soirée en club, je ne connais aucun des disques qu’il joue mais il guide mes pas et mes émotions. Ce génie c’est Agoria, c’est si bon l’inconnu, en fait je crois que je n’en avais plus l’habitude, c’est trop rassurant d’aller écouter des choses qui nous sont familières.

Frappé par l’electro choc tant attendu, je vais voir ce qui se passe du côté de l’autre scène, Busy P. vient d’arriver. Je suis enthousiaste, il balance 20 secondes de Genesis de Justice pour couper court avec un oldie hip hop, puis renchaîner sur un morceau très toy bending. Son set est dingue, protéiforme dans la technique et le genre.

J’ai vaincu mes craintes et comprends tout. C’est ça Solidays : la diversité du public, des lieux des styles, unie par une chose l’amour de la musique et de la cause.

DJ Medhi rejoint le manager des Daft Punk et envoie un a capella soulful qui fait vibrer ma cage thoracique, c’est mon cœur qui a pris le pas sur ma tête – God I love music !!!
Busy P. écoute son pote mixer tandis qu’au loin la passation de platines entre Agoria et Laurent Garnier ressemble à une communion.

Tout est dit, le public n’est plus qu’une masse rythmée par le son electro d’une part, techno de l’autre, il n’y a plus de différences, entre tous ces gens de divers horizons guidés par les artistes : tout le monde partage. Il n’y a pas d’artifices, comme Agoria qui m’était apparu seul et chétif dans la lumière, rien d’autre que lui, ses platines et ses disques. C’est aussi simple que de croiser un ruban rouge, tout est entendu.

Je quitte l’hippodrome de Longchamp me retournant une dernière fois, Laurent Garnier qui a apporté les musiques électroniques en France fait danser les générations qu’il a enfantées, éclairées par les spots aux couleurs de l’arc en ciel.

Peace.

Peace Nadaxeler et merci pour ce post-report…

Advertisements

Everything falls appart…

Posted in busy p, lcd soundsystem, markthecobrasnake, mickey avalon, sebastien tellier on March 21, 2008 by freeyourmind

Tout fout le camp… YouTube a finalement supprimé la vidéo du titre inédit de LCD Soundsystem Big Ideas que j’avais posté hier. Moi qui croyait faire mon malin, échapper à la dictature des labels et leurs complices le couple YouTube/Dailymotion en postant une vidéo rare, je me suis fait rattraper par la technologie. Le post d’hier ne présente plus qu’une large fenêtre blanche…

Tout fout le camp je te dis… On est vendredi et pas d’interview exclusif à présenter aux lecteurs de FYM. Seb Tellier répète pour l’Eurovision et moi je suis là assis comme un c**, à rêver d’une vie meilleure. Alors je brandis mon joker, je sais que cela va te faire plaisir. On est vendredi, tu n’as probablement pas envie de travailler, tu cherches tous les prétextes pour trainer sur internet. Et tu rêves toi aussi d’une vie meilleure. Tu as raison.

Markthecobrasnake, ça te parle? Quoi tu connais pas ce photographe, ami des mannequins et de Busy P, qui shoote tout ce qui bouge en escarpins Dior et sac Balenciaga? Voici un petit aperçu de son œuvre monté sur un titre de Mickey Avalon So Rich, So Pretty. Alors, heureux…? Après tu retournes bosser, OK?

Mickey Avalon – So Rich, So Pretty

1st friday night @ Paris Social Club: blasé?!!

Posted in busy p, daft punk, Ed Banger, electro, paris social club, sebastian, so me, techno on January 21, 2008 by freeyourmind

I don’t think so… (In the mix with SebastiAn)

Source: Uranie

Paris Social Club Private Opening Party

Posted in busy p, club, Ed Banger, electro, felix da housecat, gildas, inauguration, jeff mills, masaya, paris social club, sebastian, soirée, techno, tricky on January 17, 2008 by freeyourmind

Virtual

Reality

Est-ce qu’on peut vraiment parler de l’ouverture d’un nouveau lieu…?

C’est en substance ce que je me disais hier soir en arrivant à la soirée (privée) d’ouverture du Paris Social Club (ex-Triptyque)… Pas si social que ça le club, les fumeurs sont dehors! Ha non, c’est la loi ça…

Bon, la queue est dense mais je suis sur liste normalement…. Bingo, la fille me trouve! Je rentre en moins de 10 mns. A la question posée au paragraphe précédent, je réponds “oui, c’est un nouveau lieu”! A peine le vestiaire passé, je reconnais à peine l’ancien Triptyque: tout est nouveau, les murs noirs sont parés d’un quadrillage blanc de sorte à donner l’impression d’être de grands carreaux noirs… Je ne sais pas si c’est clair (!), mais l’effet est très réussi et rehaussé par un réseau de néons sur tout le plafond qui changent de couleurs… Tantôt lumière noire, tantôt clignotants, l’ambiance globale est différente de tout ce que j’ai pu voir à Paris jusqu’à présent. On se croirait presque dans une autre ville, Berlin au hasard!

Bon voilà, c’est là que tout se complique… Entre l’open bar qui est pris (et que je prends) d’assaut, les 10 personnes (dont 7 filles) au mètre carré, la chaleur et le leader de Das Pop qui chante, tout s’embrouille dans ma tête! C’est comme ça que cela devrait toujours être un club: packed and wild!!


Pas bien difficile de rentrer dans la fête, tout le monde est euphorique (open bar effect)! Et c’est un défilé pendant 1 bonne heure…

Pedro content d’être là…

Etc etc etc… Au détour d’un couloir, je croise même Tricky himself! Mais il n’est pas très coopératif pour la photo voire carrément hostile… je passe la main. Bon OK, Hassen du SDF a plus de chance que moi sur ce coup-là!

Gildas & Masaya succèdent à Midnight Mike aux platines et comme à leur habitude, ils envoient du très très lourd! Les gens lèvent les bras au ciel: ce n’est heureusement pas qu’une soirée d’inauguration où tout le monde se regarde désabusé la coupe de champ’ à la main…

Il est très vite 2h du mat’. Je repasse par la case Social Club ce soir (Felix da Housecat), demain vendredi (SebastiAn, Busy P, So Me) et samedi soir, je vais au Rex (Jeff Mills)… Je crois que je vais me rentrer moi…

2008 commence décidément très fort… Paris renait-il de ses cendres tel le phœnix ou est-ce le chant du cygne… A suivre

Ed Banger Carnival Boat Party

Posted in été d'amour, busy p, concorde atlantique, daft punk, Ed Banger, justice on July 24, 2007 by freeyourmind

Pourquoi se casser la tête à trouver un titre de post quand le nom de la teuf est aussi efficace que ça!

Ed Banger Carnival Boat Party c’est demain soir, c’est sur la péniche Concorde Atlantique (face au 23 quai Anatole France 75007) et c’est peu ZE teuf de l’été ! (y’en a d’autres dans la même veine ici, mais bon…)

Ca risque d’être blind’ de chez blind’ mais le gentil organisateur (aka Busy P) a trouvé la parade pour filtrer à l’entrée : DISGUISEMENT EVERYBODY! T’es pas déguisé, tu rentres pas! Moi, j’y serai en barre de MARS, les meufs adorent… see ya people!!!

D.A.N.C.E.

Posted in busy p, dance, ed banger records, justice, nazareth, of, pedro winter, phantom, waters on April 30, 2007 by freeyourmind

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore (!), l’album de Justice sera dans les bacs, notez bien, le 11 Juin 2007 ! Son premier extrait s’appelle D.A.N.C.E. et le malicieux clip en forme de jeu de piste cartoonesque qui l’accompagne est délicieux (oui, c’est bien le terme)

JUSTICE – D.A.N.C.E.
envoyé par edbangerrecords