Archive for the boys noize records Category

Threesome selecta: Discodeine, S Tellier rmx, Siriusmo

Posted in boys noize records, d-i-r-t-y, discodeine, LE DEFI, modeselektor, Pilooski, sebastien tellier, siriusmo on June 4, 2008 by freeyourmind

Deux platines, une table, trois possibilités…

On commence ce threesome par mes petits favoris du moment : Discodeine.

Addict à la disco peut-être bien, les 2 gringos qui se cachent derrière Discodeine sont en tout cas amateurs de house mutante, de groove sexy et de sonorités un peu dégueulasses, il faut le dire. Un truc que tu mettrais en boucle si tu avais un jour la chance de croiser dans ton salon l’actrice-qui-fait-de-la-musique du bulletin précédent. Naan avec Discodeine (Benjamin Morando AKA Pentile et Cédric Marszewski AKA Pilooski), ça ne rigole pas : j’ai adoré leur 1er maxi Texas Gladiators et ce petit bijou qui y figure Ring Mutilation, je suis au paradis (ou plutôt en enfer, mais c’est là qu’on y joue la meilleure musique) avec Homo Compatible qui sort à la mi-juin sur leur nouvel EP. C’est moite, c’est noir, c’est D-I-R-T-Y

boomp3.com
Discodeine – Homo Compatible

Le sexe, toujours le sexe. Aussi moite mais moins dark, Sebastien Tellier a fait de la chair son thème de prédilection. Pas/plus la peine de revenir sur l’album Sexuality ou sur sa prestation décalée à l’Eurovision, mais parmi les remix qui poussent ici et là sur la machine hype, celui réalisé par LE DEFI a des élans nu-disco qui, il faut le dire, te donnerait presque envie de lâcher cette fille sur le canapé pour danser lascivement sur le tapis bon marché acheté aux puces l’année dernière…

boomp3.com
Sébastien Tellier – L’Amour et la violence (LE DEFI remix)

Je suis sûr qu’il ne devait pas être le dernier pour parler aux filles le jeune Siriusmo… J’en ai déjà causé ici, je suis fan du teuton signé sur Boys Noize Records. Son titre Wow m’avait littéralement carbonisé sur le CD mixé des Modeselektor Boogy Bytes vol.3 , All The Girls ne me déçoit en rien voire mieux, il me donne envie d’acheter Diskoding que j’avais initialement laissé de côté en faisant mes achats en ligne dernièrement.

boomp3.com
Siriusmo – All The Girls

Bon, l’été c’est pour quand ?

Advertisements

I’m off to Berlin

Posted in berlin, boys noize records, bpitchcontrol, club, clubbing, electro, i love techno, kompakt on December 28, 2007 by freeyourmind

… mais “seulement” pour le réveillon du jour de l’an!

Bonne année tout le monde!!

The Bloody Beetroots & Les Petits Pilous @ Tryptique

Posted in boys noize records, digitalism, electro, justice, les petits pilous, the bloody beetroots, tryptique on December 11, 2007 by freeyourmind

Furie. Les choses étaient claires dès le début, on s’attend à du lourd… J’arrive dans le club souterrain de la rue Montmartre. Il est tôt, c’est relativement calme. Le chien loup est de rigueur ce soir, sur les murs comme sur les têtes (gros retour de la chapka cet hiver)… Je me dis qu’il fait un peu chaud pour en porter en club mais bon, c’est Paris…

Au bout d’une demi-heure débarquent les Bloody Beetroots. Comme d’hab’, ils portent leurs masques de Spiderman (très animalière cette soirée finalement) et bondissent dans tous les sens! Ils s’emparent de leurs machines et c’est parti pour un set d’une bonne heure. Au risque de décevoir toute la blogo-fluo-sphère qui ne jure par les 2 italiens, je ne trouve pas énormément d’originalité dans leur set (hormis un Killing in the name of des RATM de bon aloi, mais bon c’est facile…). Les incontournables de l’année 2007 sont là (Boys Noize, Justice rmx, Digitalism…) et on découvre leurs productions mais pas de quoi accélérer mon rythme cardiaque plus que ça (et là, je pense au set de Boys Noize justement au Rex en septembre et je me dis God, I love this guy). Donc c’est un peu blasé que je les laisse faire hurler les (très) jeunes filles et garçons du Tryptique…

Finalement, vers 3h du mat’, c’est au tour des Petits Pilous de passer dans l’arène. Et sans faire mon chauvin, ça dépote un peu plus que les ritals! Hé scuzy!! Alors peut-être que les quelques bières descendues en attendant la fin du set des vengeurs masqués altèrent mon jugement mais je ne crois pas: Les Petits Pilous rock, man!

D’ailleurs, la transe qui s’empare de le foule ne trompe pas: tout le monde sue en cœur et ça fait un peu plus plaisir qu’il y a 1 heure! Au passage, le service d’ordre est un peu dépassé par les évènements: c’est un joyeux foutoir lorsque tout le monde se rue sur la scène pour danser!

Merci les gars, j’ai pas perdu ma soirée…


.

Booyah! The Bloody Beetroots & Les Petits Pilous live!

Posted in boys noize records, daft punk, justice, les petits pilous, the bloody beetroots, tryptique on December 7, 2007 by freeyourmind

Je t’ai dit dans un post antérieur que la soirée de la semaine était demain soir. En fait, j’ai menti. La soirée de la semaine c’est ce soir, au Tryptique, avec The Bloody Beetroots et Les Petits Pilous (entre autres).

The Bloody Beetroots, toute la blogosphère en parle, c’est la meilleure chose que l’Italie ait produite depuis Eros Ramazzotti. Ils ont une élégance toute latine dans leurs masques de Spiderman et leurs costumes (dé)foncés. En live, ils font passer Justice pour des pizzaïolo de banlieues et les filles les adorent.

The Bloody Beetroots – Butter

Derrière Les Petits Pilous se cachent deux gars de l’extrême sud de la France (décidément). Ils sont signés sur le label du petit génie allemand Boys Noize et vu que ce monsieur a décroché la lune un soir de septembre au Rex, je lui fais confiance pour signer de la (super)bonne came sur son label.

Les Petits Pilous – Nice Bird

See u tonite!