Archive for the berghaim Category

Nightclubbing chronicles of a constant traveller

Posted in berghaim, berlin, electro, iggy pop, miss kittin, nightclubbing, panorama bar, paris, techno on February 13, 2008 by freeyourmind

C’est vendredi soir, le Berghain est fermé, y’a pas trop de monde. Il y a une sorte de frontière invisible les 30 dernières mètres. Les taxi s’arrêtent là, l’air de dire, ‘moi je ne peux plus continuer, je tiens à ma vie’. On marche les 30 derniers mètres. L’ancienne centrale hydro-électrique, aujourd’hui mythique pour tout clubber européen, devient réalité. C’est imposant. C’est la fameuse Cadenza night. Mike Huckaby mixe une électro calme. On s’agite pas trop sur le dancefloor. Non, il semblerait que les orgies dans les alcoves danoises aient pris le dessus sur la danse. On me demande de la coke, on m’en propose. Pas la peine. Les chiottes sont pleines de poudre blanche. Sur le PQ, sur la cuvette, sur la chasse d’eau. Partout. Je m’enferme avec un groupe de trois dans les toilettes. Le glamour trash. Bienvenu à Berlin. Chacun fait ce qu’il veut, tout le monde s’en fout. On ne sait plus quelle heure il est. On reste avec les freaks du panorama. On rate Ellen Allien au watergate et zip au tresor. Le soleil se lève…

Ceux qui en début d’année ont apprécié mes bulletins en 4 épisodes Ich Bin ein Berliner vont adorer ce blog.

Jérémie est jeune, Jérémie voyage beaucoup, Jérémie aime les filles mais par dessus tout, Jérémie est un nightclubber. VRP de la nuit, il se faufile au sein des soirées les plus improbables, dans les clubs les plus louches, parmi la faune la plus hétéroclite et écrit au petit matin sur son blog ce que lui inspire ses plongées en apnée nocturne…

Allez faire un tour chez lui, vous ne regretterez pas le voyage. Et si vous êtes plus parisien que globe-trotter alors son autre blog est fait pour vous, il y recense tous les plans teufs de la capitale avec une e-verve délicieuse…

On s’est rencontré par hasard hier Jérémie et moi, au hasard d’une soirée, mon petit doigt me dit qu’on va se revoir…. Nightclubbing way of life

Iggy Pop – Nightclubbing

Ich bin ein Berliner – day 4 (final)

Posted in aphex twin, berghaim, berlin, clubbing, digitalism, electro, gay, homo, lcd soundsystem, panorama bar, techno, Vitalic on January 8, 2008 by freeyourmind

Prosit Neujahr!
Yeah, whatever…

Cette dernière journée de l’année 2007 sera réduite à sa plus simple expression: une fin d’après-midi et c’est tout… Normal, on s’est couché à 6h la veille…

L’activité extérieure est encore plus frénétique que les jours précédents. Les berlinois n’hésitent pas à arpenter les rues de leur chère capitale malgré le froid (-1°) pour trouver les fameux pétards et autres feux d’artifices. C’est une tradition ici: pas de réveillon du jour de l’an sans pétards! Ca m’amuse quoi 2 secondes d’entendre des explosions à tous les coins de rues, puis ça finit par me gonfler rapidement… j’ai besoin d’économiser mes tympans pour ce soir.

Alors, ce soir justement. Après 4 nuits à chercher des plans teufs pour le 31/12 (j’ai passé mes soirées à demander aux clubbers ce qu’ils faisaient ce soir là), on finit par dénicher ZE plan: 1 soirée privée dans un cabinet d’architectes! BOOYAH!! Une fois sur place, on n’est pas déçu: les bureaux sont spacieux et tout a été dégagé pour faire la fête! Le soundsystem laisse un peu à désirer mais il y a bien 150 personnes dans la place et l’alcool est ridiculement bon marché ( 3 euros la Vodka-Apfel)! C’est parti!! Le 1er DJ a une sélection soul 60s qui déplait à plus d’un (dont moi, c’est bien à la maison mais là) puis un second DJ débarque et là il envoie du lourd: Digitalism, Aphex Twin, Vitalic, LCD Soundsystem! Woooooohoooooo!

De chouettes rencontres aussi…

Bon, c’est bien beau tout ça mais il est 5h: on fait quoi maintenant?! Dopés par l’énergie de la teuf, on décide de faire l’after du Panorama Bar – Berghaim

Une fois arrivé là bas, il est 6h du mat. Et on passe d’une ambiance bon enfant à une ambiance comment dire, disco-inferno-back-room-SM!!

Panorama Bar – Berghaim, ce sont deux clubs en fait: le Berghaim est un club gay et le Panorama Bar un club hétéro. Bien que sur 2 niveaux, les lieux communiquent car sont hébergés dans le même complexe (sorte de vieille centrale électrique) et en réalité, les communautés sont mélangées… C’est un endroit rare à l’ambiance électrique… Unique. Il y a des looks incroyables: suicide girls, bikers, ravers, golgots body buildés torses nus, touristes beaufs, techno kids, etc. C’est hallucinant. Et pas un gramme d’hostilité entre eux. Rien. Juste le plaisir de danser ensemble sur de la bonne electro. En 15 ans de clubbing, je n’avais jamais vu ça… (on m’a confisqué mon appareil photo à l’entrée, impossible de prendre un seul cliché… dommage)

Je sors du Panorama Bar – Berghaim et il fait jour bien sûr. Il est 9h passé, on est le 1 janvier 2008. Et tandis que je quitte le parking, je croise plusieurs personnes qui vont dans le sens opposé. Je ne comprends pas tout de suite. Je suis un peu hébété/éméché… Alors qu’à Paris, lorsque tu quittes un club à cette heure-là, les gens vont tous dans la même direction, là des dizaines de clubbers vont au Panorama Bar – Berghaim, des taxis arrivent aussi. Holy F***! Berlin n’est définitivement pas Paris…

I WANNA LIVE HERE!!!!!

Data – Aerius Light (Kitsune DJ Friendly Edit)
Available on Kitsune Maison Compilation 5